Ma pièce d'identite
Ma pièce d'identite
Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

La fin de la  » galère » est très proche pour les compatriotes privés, depuis très longtemps, de passeports en France.

Sauf changement de dernière minute, une délégation du ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’ Etranger est attendue incessamment à Paris dans l’objectif de lancer le programme de délivrance des passeports biométriques.

Parmi les dossiers que les postulants auront à fournir pour avoir le fameux passeport, il y a un extrait de naissance, une copie de la carte consulaire, un reçu de paiement de la somme de 140 euros, deux photos d’identité en fond blanc et une fiche de demande à remplir.

 » Le montant de 140 euros sera versé à un compte de la Direction Nationale du Trésor », précise un courrier du ministères des Affaires Etrangères dont aminata.com et nouvelledeguinee ont obtenu une copie.

En ce qui concerne la France, l’ambassadeur Amara Camara avait fait de la résolution de la crise des passeports son cheval de bataille.

 » Pour moi, c’était un droit pour les citoyens d’avoir accès à leurs passeports », déclarait, en juillet dernier, le numéro 1 des Guinéens de France au micro deaminata.com et nouvelledeguinee.com. Avant de tirer la sonnette d’alarme:  » il faut qu’on ait pitié de ces Guinéens qui vivent dans des conditions difficiles en France ».

Un combat de longue haleine de la part de Amara Camara qui aura fini par produire les effets escomptés pour le grand bonheur de ses compatriotes de l’ Hexagone qui ne savaient plus à quel passeport se vouer.

A LIRE >>  Je crois qu’il faut annuler la dette des Africains.

aminata.com avec nouvelledeguinee.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.