Actualités: le Trésor au chevet de l’Eskom Conakrylemag.com 1er site d'information en Guinée toute l'actualité en continu

Actualités: le Trésor au chevet de l’Eskom


(Agence Ecofin) – En Afrique du Sud, l’Eskom continue de représenter un véritable casse-tête pour l’Etat et cette fois c’est le trésor public qui essaye de trouver des solutions pour la compagnie publique au bord du gouffre.
En Afrique du Sud, le Trésor public évalue le meilleur moyen de gestion de la dette extérieure de l’Eskom, la compagnie électrique nationale. Des sources proches du dossier ont confié à Bloomberg que la conversion des 464 milliards de rands (31 milliards $) de dettes de l’Eskom en un véhicule de titrisation est la première option envisagée. La seconde est que l’Etat prenne directement la responsabilité de cette dette.
Le véhicule de titrisation prendrait au moins en charge 100 milliards de rands de dettes. Si cette option est celle choisie, elle permettrait de retenir les dettes préexistantes et de rembourser en priorité les nouvelles qui seront contractées. Les anciennes dettes qui auront une échéance d’au moins 10 ans, seront payées par la suite, ce qui permettra à la compagnie de garder le soutien des investisseurs.
Les deux options permettront de renforcer la balance de paiement de l’Eskom, mais elles risquent également de compromettre la cote de crédit du pays en alourdissant sa dette publique qui pourrait frôler les 90 % du PIB d’ici à 2026.
Considérée par Goldman Sachs comme la plus grande menace pesant sur l’économie sud-africaine, l’Eskom se retrouve dans cette situation en raison surtout de dépassements de budget pour plusieurs de ses projets. En outre, la compagnie qui fait face à des problèmes managériaux doit également mobiliser des fonds supplémentaires pour pouvoir remplir efficacement sa mission.
Elle aura besoin de ces ressources pour entretenir les centrales existantes, en construire de nouvelles pour répondre à la demande et remplacer celles vieillissantes. Tout ceci en investissant dans ses centrales à charbon qui constituent 90 % de ses 40 GW de capacité pour répondre aux nouvelles normes environnementales en vigueur dans le pays.
Gwladys Johnson Akinocho
Lire aussi:
11/03/2021 – Afrique du Sud : le ministère de l’Environnement durcit le ton face aux émissions d’Eskom et de la Sasol

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Actualités: Guinée : la banque d’investissement de la CEDEAO finance les entreprises avicoles

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.