Accueil » Economie » Conakry Terminal, filiale du Groupe BolloréAfricaLogistics, a réceptionné le 4 novembre 2015, deux portiques de quai d’une capacité de levage de 138 tonnes chacun.
portique-conakry-terminal
portique-conakry-terminal

Conakry Terminal, filiale du Groupe BolloréAfricaLogistics, a réceptionné le 4 novembre 2015, deux portiques de quai d’une capacité de levage de 138 tonnes chacun.

Conakry Terminal, filiale du Groupe BolloréAfricaLogistics, a réceptionné le 4 novembre 2015, deux portiques de quai d’une capacité  de levage de 138 tonnes chacun.

Ce nouvel équipement vient s’ajouter aux 2 grues Gottwald déjà présentes. Il permettra de doubler les cadences de manutention, et ainsi accroître la productivité deConakry Terminalafin de soutenir durablement la croissance de l’économie guinéenne, et gagner de larges parts de marché dans la sous-région ouest-africaine.

Construits par la société ZPMC (Zhenhua PortMachinery Corporation), ces deux portiques, entièrement financés par Bolloré AfricaLogistics,représentent un investissement de plus de 15 millions d’euros, soitl’équivalent de 128 milliardsde francs guinéens.Depuis avril 2011, date de démarrage  du partenariat public-privé avec le Port autonome de Conakry, le Groupe Bolloré a investi plus de 175 millions d’euros (1 507 milliards GNF)pour la modernisation de Conakry Terminal.

La construction d’une nouvelle infrastructure de quai de 340 mètres de long d’une profondeur de 13 mètres, et l’achat de ces nouveaux équipements ultra modernes ont ainsi permis d’augmenter notablement les activités et la qualité des prestations du terminal à conteneurs.

« Nous sommes fiers d’accueillir ces deux portiques de quai. C’est un pas très important qui vient d’être franchidans l’exécution de la convention de concession qui nous lie au Port Autonome de Conakry. C’était un engagement et nous l’avons tenu. L’acquisition de ces portiques constitue un investissement importantqui aura des impacts très positifs sur la prospérité des activités portuaires en Guinée. Ces portiques amélioreront la productivité par l’augmentation de la cadence de chargement et de déchargement des navires, ce qui se traduira par une croissance économique de la Guinée. Parallèlement à la modernisation et à l’équipement du port, nous mettons un accent particulier sur le transfert des compétences au personnel guinéen par le biais de la formation continue», a déclaré Marc GÉRARD, directeur général de Conakry Terminal.

A LIRE >>  ECONOMIE : La Guinée signe deux importants accords de financements avec la Banque mondiale

À propos de Conakry Terminal 

Conakry Terminal est une filiale de Bolloré Africa Logistics.

Bolloré Africa Logistics est l’un des tout premiers employeurs privés du continent africain avec 25 000 salariés. Présent dans 55 pays à travers le monde, dont 46 en Afrique,  Bolloré Africa Logistics est le premier opérateur privé de partenariats publics-privés portuaires en Afrique. Il opère une trentaine de concessions, dont 13 portuaires. Bolloré Africa Logistics est également le premier réseau de logistique intégrée en Afrique.Déployant une politiqueRSE (Responsabilité sociale de l’Entreprise) de premier ordre,Bolloré Africa Logistics s’engage de longue date dans des actions de santé,d’éducation, desolidarité et de protection de l’environnement en Afrique. Bolloré Africa Logistics est une société du Groupe Bolloré. 

www.bollore-africa-logistics.com

Contact Presse à Conakry :                                                 

Fodé DIAOUNE │Responsable Communication et Développement Durable

Téléphone: +(224)  621 08 92 22

Fodé.Diaoune@bollore.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*