Laurent-gbagbo
Laurent-gbagbo
Temps de lecture : 1 minute

La Cour pénale internationale a prononcé la remise en liberté sous conditions de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, à l’issue de l’audience de ce vendredi 1er février.

Quinze jours après avoir été acquittés par la Cour pénale internationale, où ils étaient inculpés de crimes contre l’humanité, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé vont recouvrer la liberté. Les juges de la chambre d’appel viennent de décider qu’ils pouvaient sortir de la prison de Scheveningen où l’ancien président ivoirien et son ex-ministre étaient détenus depuis respectivement sept et près de cinq ans.

« La Chambre d’appel a décidé à l’unanimité l’ajout d’un ensemble de conditions qui assortissent la mise en liberté » de Laurent Gbagbo, dont l’obligation de résider dans un État membre de la CPI en attendant un éventuel procès en appel, a déclaré le juge président de la CPI, Chile Eboe-Osuji.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le Niger promet de "laver l'affront" après l'attaque de Boko Haram

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.