votre espace publicite 2018

Lutte contre Ebola en République de Guinée : la COFEL fait un compte rendu de sa mission à la riposte à Ebola

Lutte contre Ebola en République de Guinée : la COFEL fait un compte rendu de sa mission à la riposte à Ebola

Santé/ Lutte contre Ebola en République de Guinée : la COFEL fait un compte rendu de sa mission à la riposte à Ebola

Conakry, 24 juil (AGP)- La Coalition des Femmes Leaders (COFEL) de Guinée, a animé une conférence, jeudi, 23 juillet 2015, à la Maison de la presse à Coléah, sur le thème, « Fin de la Mission des Nations Unies sur la Riposte à Ebola (UNMER) en Guinée 31 juillet 2015 et les nouveaux défis qui se présentent dans l’éradication du virus Ebola », a suivi le correspondant communal de l’AGP à Dixinn.

 

Selon la présidente de la COFEL de Guinée, Mme Yansané Fatou Baldé, « depuis plus d’une année, la République de Guinée est confrontée à l’une des plus graves crises sanitaires de son histoire, provoquée par les conséquences néfastes d’une maladie extrêmement contagieuse et fortement létale, l’épidémie à virus Ebola qui a provoqué l’infection de plus de 3.500 personnes et plus de 2.800 morts dans le pays.

Ebola est parvenu à se propager de façon insidieuse à une vitesse fulgurante pour endeuiller des familles, déstabiliser des communautés et des entités, causant un bilan lourd. Le bilan serait plus, n’eut été l’intervention héroïne du personnel soignant, des Organisations Non Gouvernementales (ONG), des humanitaires et surtout la riposte d’urgente enclenchée et appuyée par la communauté internationale sur l’égide des Nations Unies (UN) ».

Citant la Direction générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la présidente de la COFEL de Guinée a fait comprendre qu’ »Ebola, non connu par le monde, avait fini par dépasser une simple crise sanitaire pour devenir une crise humanitaire, économique et même une menace à la sécurité nationale, qui va au delà des zones touchées ». Ajoutant, que « c’est ce qui a permis au Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSUN) de voter le 18 septembre 2014, à l’unanimité, la Résolution 2177 pour mettre en place une mission de lutte contre Ebola, UNMER ».

Mme Yansané Fatou Baldé a rappelé, que « cette mission a pour but, de stopper la propagation, rompre la chaine de contamination, prendre en charge et le soin des malades et le personnel soignant d’Ebola, assurer les services essentiels, appuyer les structures et les services sanitaires débordés, préserver la stabilité et prévenir d’autres maladies ».

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *