Accueil » Economie » MINISTÈRE DU BUDGET – UN ATELIER DE RÉFLEXION PORTANT SUR LA QUALIFICATION DE LA FISCALITÉ IMMOBILIÈRE ET FONCIÈRE S’EST TENU HIER LUNDI 18 JUILLET
Ministre du Budget, Mohamed L. Doumbouya était accompagné de son homologue de l’Economie et des Finances, Malado Kaba
Ministre du Budget, Mohamed L. Doumbouya était accompagné de son homologue de l’Economie et des Finances, Malado Kaba

MINISTÈRE DU BUDGET – UN ATELIER DE RÉFLEXION PORTANT SUR LA QUALIFICATION DE LA FISCALITÉ IMMOBILIÈRE ET FONCIÈRE S’EST TENU HIER LUNDI 18 JUILLET

Dans le cadre du renforcement de la politique d’accroissement des recettes fiscales, un atelier de réflexion portant sur la qualification de la fiscalité immobilière et foncière s’est tenu hier lundi 18 juillet. Rencontre placée sous la présidence du Ministre du Budget, Mohamed L. Doumbouya était accompagné de son homologue de l’Economie et des Finances, Malado Kaba et de quelques directeurs de son département. L’atelier a également connu la participation des représentants techniques et financiers dont la Banque Mondiale (BM), du Fonds monétaire International (FMI), du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), ainsi que de l’ordre National des Notaires de Guinée et de nombreux autres cadres des Directions Nationales des Impôts (DNI) et de la Décentralisation (DND).

Ces travaux de valorisation de la fiscalité immobilière et foncière appelée aussi Contribution Foncière Unique (CFU) se sont essentiellement déroulés en deux phases :
La première a concerné les exposés des différents cadres de la DNI en charge de la fiscalité foncière et immobilière.
Les interventions de Mory CAMARA, Chef Service des Moyennes Entreprises (SME) ainsi que Cheick Tidiane DIALLO, Lanciné Kakoro et Diarra Condé respectivement Chef de Division Gestion des dossiers au SME, Chef Division enregistrement des timbres et TUV et Chef de Division contrôle des droits d’enregistrements et CFU à la DNI ont été ponctué de diagnostics mettant en exergue les problèmes liés à la fiscalité foncière et immobilière en Guinée.
Elles préconisent dans une démarche de fermeté, d’adjoindre pédagogie et coercition dans le cadre de la sensibilisation et de l’acceptation de la CFU. L’initiative consiste entre autres à expliquer avec tact les avantages de la CFU pour les collectivités décentralisées à travers la mise en œuvre d’une communication.
La seconde phase a permis aux participants de faire une ébauche de solutions parmi lesquelles :
-la mise en place d’un comité de réflexion dans le cadre de concertations prochaines entre les différents intervenants du secteur à savoir l’administration fiscale, les notaires et les géomètres entre autres ;
-l’amélioration des structures de communication pour une vulgarisation sur l’utilité de la CFU à l’endroit du contribuable, des collectivités décentralisées.
C’est sur ces notes d’optimisme que le Ministre Doumbouya a clôturé les travaux de cet atelier en invitant l’ensemble des participants à plus d’engagement pour relever le défi du développement qui passe par une forte capacité de la mobilisation des ressources internes.




A LIRE >>  Alpha Condé président en exercice de l'UA appelle les mutins ivoiriens au calme

Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.



À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*