Temps de lecture : 2 minutes
VOTRE NOTE

Les membres du comité de pilotage de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives ITIE Guinée se sont réunis à Conakry pour faire le point de l’état d’avancement des travaux d’élaboration du rapport de l’année fiscale 2013.

L’ITIE exige que chaque pays membre se fixe des objectifs compatibles avec les principes exigences de l’organisation. C’est aussi l’occasion de faire des recommandations pour booster la collecte de données des sociétés minières.

Le secrétaire exécutif d’ITIE Guinée Mamadou Diaby affirme, « la collecte est très avancée, nous sommes entrain maintenant pratiquement  de finaliser la collecte. Avec bien sure avec quelques société qui non pas fournis toutes les données. Et peut-être c’est veulent deux sociétés qui disent tenir des comptabilités en dehors d’ici (la Guinée) soit à Nice ou à Londres. La phase trois c’est la phase de réconciliation et après ont va avoir la visite de l’administrateur indépendant bio est prenne le 29 novembre et ont va passé à la phase quatre qui est la phase d’audits ».

La nouvelle norme de l’ITIE va contribuer à l’amélioration de la gouvernance minière et à la  transparence des contrats miniers. Elle exige que le rapport décrive les lois et réglementations et couvrent également le niveau des transferts fiscaux. Il s’agit de faire du secteur minier la pierre angulaire du développement.

 

« Au secrétariat international nous apportons du soutiens techniques;le rapport 2011, 2012 et tous était beaucoup agile le permettre était plus élargie. Il y avait plu informations sur les données etc. Mais il faut aller au-delà ont exige beaucoup plus. par exemple en ce qui concerne la transparences contrats, les propriétés réels, les pays membres , un fonds nationaux . Donc je suis là pour soutenir pour les guider », explique Gisela GRANADO Directrice pays ITIE Guinée.

A LIRE >>  ATELIER DE FORMATION ET DE SENSIBILISATION SUR, LA GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS LE BUDGET

Malgré le retard observé dans les travaux, le secrétariat exécutif de l’ITIE Guinée compte finir le rapport 2013 d’ici la date butoir. Une date fixée au 31 décembre 2015. Donc, les acteurs ont jusqu’à fin décembre pour élaborer le rapport 2013 c’est la date butoir. L’enjeu est de permettre à la Guinée de bénéficier de l’appuis budgétaire de la Banque Mondial. En gros 40 quarante Millions de dollars sont en jeu.

 

Kindy Dramé pour Conakrylemag.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.