Trop c’est trop Nous voulons le retour de Dadis en Guinée

Guinée Politique : Dans une déclaration datée du 17 août 2015 dont nous disposons copie, le Parti des Démocrates pour le Développement de la Patrie (PDDP) du député Holomo Koni Kourouma dit regretter.

« les manœuvres politiques et diplomatiques du régime en place en vue d’empêcher Dadis de rentrer au bercail. Il demande également la libération immédiate et sans condition des citoyens arrêtés à N’Zérékoré au lendemain d’une manifestation pour demander le retour en Guinée de l’ex président du CNDD».

« Le  Parti des Démocrates pour le Développement de la Patrie (PDDP) – constate avec regret et désolation des manœuvres politiques et diplomatiques orchestrées par le régime en place en Guinée en vue d’empêcher un citoyen Guinéen, en l’occurrence, Moussa Dadis Camara de regagner son pays natal, la Guinée », déclare le PDDP.

Face à cette situation, il

« condamne sans ambages ces agissements qui n’honorent  ni la Guinée ni la démocratie ».

Le PDDP relève que de

« telles machinations sont cumulativement contraires au  bon sens, aux  principes de base de la CEDEAO dont la Guinée est membre,  et à la justice de façon globale ».

Ainsi, le PDDP demande à  toutes les  forces vives nationales et internationales de s’impliquer activement, pour faire cesser ces conduites qui, pour lui, relève d’un autre âge. Le PDDP estime que le Gouvernement doit plutôt faciliter, comme il est de son devoir, le retour au bercail de tous les citoyens Guinéens qui le sollicitent.
Par la même occasion, il condamne le comportement qu’il qualifie d’antidémocratique du gouvernement qui, souligne-t-il, passe par des moyens illégaux pour intimider et étouffer les citoyens qui se battent par des moyens pacifiques pour un droit basique,  le retour d’un citoyen dans son pays.

« De façon spécifique,  le PDDP exige la libération immédiate et sans condition de citoyens arrêtés à Nzérékoré alors qu’ils ne troublaient nullement pas l’ordre public, l’arrêt des  descentes intempestives de forces armées notamment au village de Kéréma, à des heures indues, les tracasseries exercées contre les citoyens », conclu le parti de Koni Kourouma.

Les forces de défense et de sécurité de N’Zérékoré poursuivent les arrestations suite à la manifestation des jeunes et des femmes de ladite localité pour exiger le retour de l’ex chef de la junte, Moussa Dadis Camara, en « exil » depuis 2009 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.