Un journaliste arrêté par la CMIS

    0
    journaliste Ibrahima Timbi Bah
    Mode nuit

    Guinée, Conakry; La moto du journaliste Ibrahima Timbi Bah de la radio Bonheur fm a été saisie par des agents de la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS) le matin pour avoir violé l’interdiction de circuler pendant les heures d’assainissement de la capitale.

    Un peu plus tard dans la journée, notre confrère est reparti à la CMIS dans l’intention de tenter d’entrer en possession de son engin. Et, c’est à cette occasion qu’il a été mis aux arrêts. C’est du moins ce que défend un de ses collègues de service qui ajoutent que les agents qui soupçonnaient Timbi de les enregistrer sans leur consentement, l’ont fouillé et trouvé sur lui un enregistreur.

    «On lui reproche d’avoir enregistré une discussion chaude entre des agents et une dame dans la cour de la CMIS»

    ,

    a expliqué Mamadou Saidou Diallo, chef des programmes à la radio Bonheur Fm.
    Aux dernières nouvelles, des négociations seraient en cours auprès du commandant adjoint pour obtenir la mise en liberté du journaliste.

    Mamadou Kouyaté
    Source www.guinee114.com


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.