Accueil » Politique » A l’attention de tous les partis politiques et alliances politiques de la République de Guinée (libre opinion)
SOUARE Mamadou Soumayé
SOUARE Mamadou Soumayé

A l’attention de tous les partis politiques et alliances politiques de la République de Guinée (libre opinion)

Suite à la Création d’une alliance politique dénommée ‘’Alliance des acteurs de la majorité présidentielle’’ composée d’une quinzaine de partis dont les leaders sont tous originaires de la moyenne Guinée, je me fais le devoir sacré d’attirer l’attention toute particulière de Monsieur le Président de la République Chef de l’Etat, des institutions Républicaines, du gouvernement, de l’ensemble des partis politiques, de la société civile et de tous nos concitoyens sur l’indispensable nécessité de conforter notre démocratie dans le respect uniforme et sans équivoque des dispositions de la constitution et de la loi organique portant charte des partis politiques en Guinée. 

Je salue d’abord la sagesse de Monsieur le Ministre D’Etat BAH Ousmane pour son attachement indéfectible aux dispositions sacrées de notre constitution ainsi que de la Charte portant création, organisation et fonctionnement des partis politiques en Guinée qui interdisent toute forme d’organisation ou d’alliance politique à caractère ethnique ou régionale pour quelques motifs que ce soit.

Monsieur BAH Ousmane affirme dans le journal ‘’l’Indépendant’’ republié par GUINEE 7.com, je cite: « C’est que le choix, les orientations de notre parti (l’UPR) nous imposent de ne pas appartenir à une organisation de caractère sous régionale et ethnique. »

Aux termes des dispositions de l’article 4 de la LOI ORGANIQUE L/91/002/CTRN DU 23 DECEMBRE PORTANT CHARTE DES PARTIS POLITIQUES,   « Les partis politiques par leurs objectifs, leur programme et leurs pratiques doivent contribuer :

– A la défense de la Loi Fondamentale, de la démocratie et de la souveraineté

nationale ;

– A la consolidation de l’indépendance nationale ;

– A la sauvegarde de l’unité nationale ;

– A la protection de la forme républicaine de l’Etat… »

Cette alliance des « Acteurs de la majorité présidentielle » (dirigée par des leaders politiques originaires du Fouta) est à démanteler car elle ancre davantage notre pays dans le régionalisme et l’ethnocentrisme qui sont les tumeurs et les cancers de notre unité et notre cohésion nationale.

 Et l’article 5 de la loi L/91/002 dispose qu’ :« Aucun parti politique ne peut, dans ses statuts ou dans ses actions pratiques, s’identifier à une région, à une ethnie, à un groupe linguistique, à une

A LIRE >>  Retour des pèlerins : Des couacs dans l’organisation

Corporation ou à une confession religieuse. »

Chaque parti politique est particulièrement libre d’adhérer à des alliances ou ententes conformément aux dispositions de la constitution et de la charte des partis politiques mais jamais et vraiment jamais ouvrir la voie à la division du territoire national en des bastions politico-ethniques à des fins personnels pour plaire à une personne, un copain, ou un autre parti politique au détriment de l’intérêt supérieur de la nation.

Je souhaite que Monsieur le Président de la République, agisse  conformément à son Serment de veiller scrupuleusement au respect de la constitution, à la préservation et la  consolidation de l’unité nationale, pour que de telles alliances ne prospèrent pas dans notre pays.

Je n’appartiens à aucun parti politique en Guinée, mais je souhaite vivement que chaque parti  privilégie l’intérêt supérieur de la nation et non l’intérêt supérieur du ventre et de la poche du ou des fondateurs de partis politiques ayant oubliés que nous avons une nation à construire, un peuple à gouverner sur la base des dispositions constitutionnelles, légales et réglementaires à respecter car elles sont le fondement même de l’organisation et du fonctionnement de notre République.

Je ne suis contre aucune alliance politique en Guinée lorsqu’elle est en adéquation avec les dispositions de la constitution. Chaque leader politique doit  impérativement de par ses  propos ainsi que ses faits et gestes dans son travail et son environnement politique  œuvrer afin de sortir notre pays du clientélisme dé constructif, de la délation, du mensonge, de la corruption, de la démagogie, de la politique du ventre en mettant en avant son appartenance ethnique, clanique-mesquine et régionale.

Le Président de l’assemblée nationale française, Monsieur Claude BARTELONE a dit une célèbre phrase dans son soucis de responsabilisation des Français quant à leurs devoirs d’engagement et d’appartenance à la République française par cette célèbre phrase: « la seule communauté que connait la France s’appelle la République, et qu’elle fait chacun de nous un citoyen, c’est à dire un acteur de notre destin commun ».

A LIRE >>  Le Président Condé félicite le Président élu Macron

Je crois que nous devrions nous en inspirer pour promouvoir, cimenter et incarner à jamais notre devoir d’édification d’une Guinée cohérente, unie et engagée pour sa prospérité et son émergence.

Au-delà des alliances politiques, chaque parti politique doit faire en sorte d’être le miroir du respect de la Constitution et de la charte des organisations politiques afin que nos concitoyens ne soient pas déboussolés dans nos 245857 Km de territoire que le bon Dieu nous a offert.

Aucun parti politique ne doit s’identifier à une région, une ethnie ou autre que d’être un parti national où tous nos concitoyens aurons le droit d’adhérer et de choisir non pas un oncle, un cousin, une ethnie, une région mais un Programme Politique, un Projet de Société qui exposent clairement les grandes orientations politiques, économiques et sociales du parti en question pour le développement harmonieux, homogène et durable de notre pays.

La finalité de tout parti politique ou alliance politique est de conquérir ou garder le pouvoir. C’est une responsabilité énorme que de vouloir ou pouvoir diriger et commander une République. Voilà pourquoi j’invite tous les leaders politiques de notre pays à oublier leur appartenance ethnique et de refuser de faire prévaloir leurs identités régionales du moment qu’ils prétendent exercer la responsabilité suprême de la République. Vous avez la lourde responsabilité de peaufiner des projets de sociétés réalisables et conformes aux attentes de la nation.

Vous devez donc donner l’exemple en toute circonstance en respectant avant tout les dispositions de la constitution et de toutes les lois de la Républiques en étant convaincu de votre devoir fondamental de participer à l’éducation politique et civique de vos militants respectifs et donc de nos concitoyens en leurs inculquant les valeurs fondamentales de la République.

Les partis politiques doivent être des sources de sagesse, de civisme, de patriotisme, d’amour de la nation, d’unité nationale, de cohésion nationale, de fraternité, de dignité, de refus et d’absence de toute forme de discrimination.

A LIRE >>  Dispositions urgentes pour désengorger les artères publiques et de réglementer la circulation des camions dans la ville de Conakry.

Les partis politiques de la République doivent absolument comprendre  Simone WEIL qui disait que: « il faut donner aux français quelque chose à aimer: la France. »

 A nous vous aussi de donner aux guinéens quelque chose à aimer : LA GUINEE.

Aimer la Guinée c’est avant tout s’engager pour elle contre vents et marées en travaillant, en s’associant, en militant en toute responsabilité dans tout ce qui peut nous unir, nous souder, nous rendre heureux et faire de nous une NATION où on ne parlera que de République et non de région ou d’ethnie.

Pour conquérir le pouvoir et le grader, un parti politique ou alliance politique doit œuvrer par le verbe pour présenter un solide Projet de société qui définit les orientations stratégiques majeures devant guider la conduite de la nation et convaincre nos concitoyens sur les actions à mener pour le bonheur des guinéens qui ont besoin de stabilité, de paix, de tranquillité, de sécurité, de salubrité, de santé, de travail, de routes, d’électricité, d’autoroutes, d’écoles modernes pour ne citer que ceux-là.

Il appartient donc à la mouvance présidentielle et à l’opposition républicaine, de créer des alliances mais pourvu que cela se passe dans le respect scrupuleux de la constitution et de la Charte de partis politiques en Guinée en n’oubliant jamais que nous sommes tous des guinéens et que notre famille a besoin d’exemplarité, de probité, de cohésion et surtout de grandes idées et actions politiques pour une fraternité puissante et maitrisée.

 

SOUARE Mamadou Soumayé

Diplômé de l’Institut de Préparation à l’Administration générale de l’Université de Poitiers (IPAG)

Conseiller Citoyen de la Ville de POITIERS

Président de l’Association pour la Promotion des Valeurs de la République, Poitiers France

Tel : 00 336 65 92 22 55

EMAIL/ mohamedsouare@hotmail.fr

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*