Accueil » Politique

Politique

Tibou Kamara rencontre les patrons de presse déclaration

Tibou Camara

Déclaration Une réunion d’échanges et de concertation a eu lieu ce jour mardi 12 décembre 2017 à la Maison de la presse entre les Présidents des associations de presse, des responsables des radios privées et le Ministre d’État, conseiller personnel du Chef de l’Etat, Tibou Kamara. Au cours de la rencontre, il a été évoqué les difficultés que rencontrent les ...

Lire la suite...

One Planet Summit : initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables

Le président guinéen Alpha Condé, le 17 août 2017 à Ouagadougou | AFP:Archives | Ahmed OUOBA

(IAER ) – L’Initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables (IAER) est un effort transformationnel de l’Afrique et mené par l’Afrique pour accélérer, intensifier et exploiter l’énorme potentiel du continent en matière de sources d’énergie renouvelables. Avec l’appui de tous les chefs d’État et de gouvernement africains, l’initiative a été lancée lors de la COP21 à Paris en 2015. L’IAER ...

Lire la suite...

Jésus ! Il n’est pas vraiment avec nous et la preuve c’est qu’il s’en fout de notre sort.

Abdoulaye Sankara

En ce mardi 5 décembre de l’an de détresse 2017, devinez où je suis, les coudes posés sur quelque chose, la main caressant un objet oblong de couleur jaunâtre, les narines dilatées de plaisir, les yeux saumâtres et glauques, les sourcils froncés d’impatience à chaque minute qui passe et me vieillit. Je suis là et j’attends. J’attends l’an 2018. Je ...

Lire la suite...

Le Premier Ministre Mamady Youla est à Nairobi

Le Premier Ministre Mamady Youla est à Nairobi

Le Premier Ministre Mamady Youla est à Nairobi où il a représenté le Président de la République Alpha Condé à l’occasion de la cérémonie de prestation de serment du Président Uhuru Kenyatta pour son second mandat à la tête du Kenya. Au cours du tête à tête qu’il a eu avec le Chef de l’Exécutif kenyan, Mamady Youla a adressé les vives ...

Lire la suite...

Soyons concrets pour résoudre nos problèmes .

Alpha_Saliou_Wann

Que veulent les enseignants ? La revalorisation de leurs salaires de misère . Est ce que l’éducation nationale est une priorité pour le gouvernement ? Oui, dans les déclarations , mais non, dans les actes. Pourquoi le gouvernement ne veut pas satisfaire cette revendication salariale des enseignants ? Parce que le faire, obligerait la nomenclatura à réduire son train de ...

Lire la suite...

C’est incroyable , ce qui se passe chez nous en ce moment

Un jeune homme de 17 ans a été tué par la police lors de heurts lundi à Conakry au cours de manifestations de milliers d'élèves du primaire et du secondaire dénonçant la situation de l'éducation en Guinée, ont indiqué un membre de sa famille et une source hospitalière. Le jeune homme, Souleymane Diakité, "revenait de son école (...) lorsqu'il a rencontré, en compagnie de ses camarades, un contingent de policiers qui avait du mal à contenir les furies d'autres manifestants et a tiré à balles réelles, dont une l'a fauché", a déclaré un oncle de l'élève à un correspondant de l'AFP. "Ses camarades ont alors crié et les policiers n'ont même pas pris la peine de le secourir", a-t-il ajouté. "Lorsque les policiers ont tiré sur le gamin qui est tombé, ses camarades qui ont voulu le secourir ont été tabassés par les flics (sic), dont deux ont été grièvement blessés", a déclaré un responsable de la Croix Rouge interrogé par l'AFP. Selon lui "la balle a horizontalement traversé le ventre de l'enfant, ne lui laissant aucune chance de survie". "J'ai appris qu'un jeune élève a été tué lors de ces manifestations et qu'une fille a été violée par un enseignant lorsque tous les élèves ont quitté leur école", a déclaré à la télévision privée Evasion Guinée le ministre de l'Education nationale, Ibrahima Kalil Konaté. Par ailleurs, quatre syndicalistes ont été libérés lundi soir par la justice après avoir été entendus "près de deux heures", a indiqué à l'AFP leur avocat, Salifou Béavogui. Ces responsables du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), qui a déclenché le 13 novembre une grève illimitée pour exiger une augmentation de salaires et de meilleures conditions de travail, avaient été arrêtés samedi à Conakry. Le porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara, avait justifié les arrestations par le fait que ces syndicalistes étaient "accusés de trouble à l'ordre public et d'appel à une grève illégale", lancée sans respect du préavis prévu par la loi. Avant leur libération, le porte-parole des grévistes, Mohamed Bangoura, avait affirmé à l'AFP que ces arrestations n'allaient "pas affaiblir le mouvement". "Nous allons nous battre jusqu'à l'obtention totale et entière de nos revendications", a déclaré M. Bangoura. Les appels à manifester lundi ont également été assez largement suivis en province, notamment dans le nord du pays, à Koundara, Mali et Gaoual, ainsi qu'à Fria (ouest) et, dans une moindre mesure, dans l'est, à Kankan, Siguiri et Faranah, a appris l'AFP de sources syndicales jointes sur place. Dans l'après-midi, les jeunes ont jeté des pierres contre les forces de l'ordre protégeant le bâtiment du ministre de l'Education nationale, selon un correspondant de l'AFP. A Dabompa, dans l'est de la capitale, des témoins ont fait état de tirs à balles réelles de policiers qui ont fait quatre blessés parmi les manifestants. Aux cris de "Alpha zéro --en référence au président Alpha Condé-- gouvernement zéro", "Nous voulons nos profs, non au sabotage et à la politisation de l'école!", les jeunes manifestants avaient érigé dans la matinée des barricades et renversé des poubelles, provoquant la panique chez les automobilistes. Sur l'autoroute Le Prince, principal axe qui traverse Conakry de la banlieue au centre-ville, les commerces et les stations service sont restés fermés et les transports inexistants. Les grévistes exigent l'application totale du statut particulier de l'Education, qui prévoit une augmentation de l'indice et des salaires obtenus sous le général Lansana Conté (1984-2008), confirmés en septembre 2016 lors des négociations entre gouvernement et syndicats de l'éducation. En février, huit personnes avaient été tuées, dont plusieurs par balles, lors des manifestations liées à une grève des enseignants.

Je pense qu’Alpha Condé dépasse les limites de l’inacceptable . Il se présente à l’assemblée générale hebdomadaire du RPG ARC dont il est toujours le président , en violation flagrante de l’article 38 de notre Constitution , pour menacer de fermeture toute radio qui diffusera des communiqués du syndicaliste Aboubacar Soumah, là aussi en violation de l’article 7 de la ...

Lire la suite...

Macron en tournée en Afrique pour moderniser les relations franco-africaines

Le président français Emmanuel Macron quitte un sommet du G5 Sahel, à Bamako, le 2 juillet 2017 | POOL/AFP/Archives | CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Décidé à redresser l’image et l’influence française en Afrique, Emmanuel Macron entame lundi sa première tournée sur le continent (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Ghana) pour moderniser les relations franco-africaines, recentrées sur l’entrepreneuriat, la jeunesse et l’éducation. Le président français devra convaincre une jeunesse africaine de plus en plus hostile à la présence française sur le continent, sur fond de ...

Lire la suite...

Guinée conseil des Ministre du 24 Novembre 2017

Damantang-albert-camara

Conakry, le 24 Novembre 2017 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des ministres a tenu sa session ordinaire ce jeudi 24 novembre 2017 de 10 heures à 12 heures, avec l’ordre du jour suivant : Message de son Excellence Monsieur le Président de la République ; Compte rendu des sessions ordinaires du Conseil interministériel ...

Lire la suite...

Le Président Alpha Condé, en visite de travail à Paris, a rencontré le Président Emmanuel Macron

Le Président Alpha Condé, en visite de travail à Paris, a rencontré le Président Emmanuel Macron

Le Président Alpha Condé et son homologue français Emmanuel Macron ont eu un entretien à l’Elysée cet après midi. Au menu de cette rencontre avec le Président en exercice de l’Union Africaine: coopération bilatérale, la préparation du sommet UA/UE qui doit se tenir à Abidjan dans quelques jours, la situation en Libye et au Zimbabwe notamment. La Cellule de Communication ...

Lire la suite...