Accueil » Les perles de sankara

Les perles de sankara

Bon sang, je n’aurais pas dû fixer le rendez-vous à cette maudite soirée.

Abdoulaye Sankara

Je voulais pourtant en mettre plein les yeux à cette gonzesse, une nouvelle conquête que je viens de faire dans mon maquis préféré. Comme je ne voulais pas l’inviter dans son propre lieu de travail, j’ai choisi de l’emmener dans le quartier opposé. Je pensais pouvoir lui conter facilement fleurette et l’embarquer quand je voudrais. Incognito, sans me faire coincer ...

Lire la suite...

Dire que la vie est dure en Guinée, c’est plus que reprendre le refrain d’une chanson.

Abdoulaye Sankara

C’est quasiment devenu une façon de vivre, un état d’esprit, pour ne pas dire le choix d’un camp social ou politique porté, entretenu et amplifié par les chants, par les plumes et par une classe politique. Le boom de la musique dite guinéenne est en effet un boom de la chanson dite engagée, avec des supports de prédilection que sont ...

Lire la suite...

Le ministère de la Santé s’en fiche et puis, de toute façon, il n’a pas de moyens

Abdoulaye Sankara

Je vous le dis tout de go, j’ai quelques certitudes dans la vie. Je pense, par exemple, que pour accompagner une bonne bière, il n’y a pas mieux qu’une brochette, avec un peu de piment et quelques lamelles d’oignon. Ho que c’est bon! L’autre fois, j’étais dans un maquis à Matoto. Tout allait pour le mieux. Le monde était parfait. ...

Lire la suite...

Aujourd’hui mon coeur balance grave.

Abdoulaye Sankara

Y paraît que Mathurin Bangoura veut virer les garagistes de Conakry qui s’installent mal. Les garagistes, sales comme tout, pleins de cambouis et les ongles en deuil. Ils suintent l’huile moteur et puent du pot. C’est vrai. Il a raison, notre bon gouverneur. Les garagistes gâtent salement le coin. Dehors, les gars! Ouste! Mais ils nous rendent aussi rudement service, ...

Lire la suite...

Ça ne m’arrive pas souvent mais l’autre jour, j’étais en avance. Mais dans cette ville, il ne faut jamais croire qu’on a de l’avance.

Abdoulaye Sankara

On est toujours en retard. Il y a un tas d’enfoirés qui vous bouffent votre temps. Et sans vous demander votre avis. Donc j’avais dix minutes d’avance et un rendez-vous dans un ministère. J’ai tout de suite perdu mes dix minutes. J’ai cherché le bureau de la bonne dame qui m’avait donné rendez-vous. Je me suis assis au comptoir et ...

Lire la suite...

Je suis au fond de mon lit avec mon vieux transistor. Je feuillette un vieux numéro de Playboy du mec qui a cassé la pipe hier.

Abdoulaye Sankara

Tonnerre de brest, comme dirait l’ami de Gadry Cissé, cette semaine, j’ai pas envie de causer. Je suis mal en point, incroyablement malade. J’ai peu de tout… Des restes de gueule de bois d’hier, des reliquats de diarrhée d’avant-hier, un peu de palu de ce foutu hivernage et une arrête de carpe coincée au fond du gosier. Je suis au ...

Lire la suite...

Cher Monsieur Donald Trump

donald-trump-lors-de-sa-rencontre-avec-barack

Cher Monsieur Donald Trump, en vous écrivant sur cette page facebook, ma page à moi (honni soit qui mal y pense), je ne m’adresse pas au chef de guerre ou au puissant du pétrole, mais au conducteur de la locomotive du train des États capitalistes du Nord. Le système mondialiste que vous et vos sbires dirigeants des plus grands organismes ...

Lire la suite...