Accueil » Les perles de sankara (page 2)

Les perles de sankara

Ça ne m’arrive pas souvent mais l’autre jour, j’étais en avance. Mais dans cette ville, il ne faut jamais croire qu’on a de l’avance.

Abdoulaye Sankara

On est toujours en retard. Il y a un tas d’enfoirés qui vous bouffent votre temps. Et sans vous demander votre avis. Donc j’avais dix minutes d’avance et un rendez-vous dans un ministère. J’ai tout de suite perdu mes dix minutes. J’ai cherché le bureau de la bonne dame qui m’avait donné rendez-vous. Je me suis assis au comptoir et ...

Lire la suite...

Je suis au fond de mon lit avec mon vieux transistor. Je feuillette un vieux numéro de Playboy du mec qui a cassé la pipe hier.

Abdoulaye Sankara

Tonnerre de brest, comme dirait l’ami de Gadry Cissé, cette semaine, j’ai pas envie de causer. Je suis mal en point, incroyablement malade. J’ai peu de tout… Des restes de gueule de bois d’hier, des reliquats de diarrhée d’avant-hier, un peu de palu de ce foutu hivernage et une arrête de carpe coincée au fond du gosier. Je suis au ...

Lire la suite...

Cher Monsieur Donald Trump

donald-trump-lors-de-sa-rencontre-avec-barack

Cher Monsieur Donald Trump, en vous écrivant sur cette page facebook, ma page à moi (honni soit qui mal y pense), je ne m’adresse pas au chef de guerre ou au puissant du pétrole, mais au conducteur de la locomotive du train des États capitalistes du Nord. Le système mondialiste que vous et vos sbires dirigeants des plus grands organismes ...

Lire la suite...

Le jeudi passé, j’ai pris le journal ‘’L’indépendant’’ pour m’informer. Il faut dire qu’ils aiment le sensa, nos confrères.

Abdoulaye Sankara

Le jeudi passé, j’ai pris le journal ‘’L’indépendant’’ pour m’informer. Il faut dire qu’ils aiment le sensa, nos confrères. Mais c’est ça aussi l’info croustillante et tout le monde aime, à condition de ne pas être touché dans sa sensibilité. A la « Une » de la feuille de chou que je tiens, on m’apprend qu’un tireur embusqué a encore fait mouche. ...

Lire la suite...

Tout le monde a sa petite idée de ce que doit être un journaliste ou de ce que doit être la presse, surtout en démocratie.

Abdoulaye Sankara

Aussi vrai que le journalisme mène à tout, à condition de s’en sortir, en Guinée, il y a longtemps que les journalistes sont sortis du journalisme, laissant le champ libre à toutes les initiatives de définir, de pratiquer, de gérer ou de légiférer au sujet de ce métier. Tout le monde a sa petite idée de ce que doit être ...

Lire la suite...

On ne sait jamais, ça peut aussi vous arriver.

Abdoulaye Sankara

Vous connaissez mes problèmes avec le propriétaire de ma maison. Aujourd’hui, il faut encore que je déguerpisse. Mon propriétaire a salement augmenté mon loyer. Je ne vous dirais pas de combien. Je ne veux pas vous faire peur. On ne sait jamais, ça peut aussi vous arriver. L’enflure a commis son forfait en me prévenant par courrier. Il n’est même ...

Lire la suite...

Il y a 1 500 projets en cours dans ce putain de pays.

Abdoulaye Sankara

On discute fort d’Etat de droit et l’Etat est au bord du coup pas droit du tout. Notre maladie c’est le discours, le bavardage, la parlote et le blabla. Il y a 1 500 projets en cours dans ce putain de pays. Tous ont été précédés d’ateliers, de séminaires, de colloques, de symposiums et de séances de formation des formateurs ...

Lire la suite...

Pourquoi nos artisans travaillent-ils comme des cochons ?

Abdoulaye Sankara

« Si votre mission est d’être balayeur de rue, vous devez balayer les rues dans le même esprit que Michel-Ange lorsqu’il peignait ses toiles, que Beethoven lorsqu’il composait ses symphonies, que Shakespeare lorsqu’il écrivait ses drames. Vous devez balayer les rues d’une façon tellement parfaite que chaque passant puisse dire : Ici, c’est un grand balayeur qui a travaillé ; ...

Lire la suite...