AFFAIRE TAMSIR : le gouvernement coupable

AFFAIRE TAMSIR : le gouvernement coupable

C’est à 10h30mn que la conférence de presse a débuté à la maison des journalistes de coleah. D’entrée de jeu, madame Sow Moussa Yero Bah présidente de l’O.N.G femmes développement et droit humain membre du collectif mis en place pour la défense des femmes et filles victimes de viol s’est dit indigner du comportement de madame la ministre des Affaires sociales de la promotion féminine et de l’enfance.

Selon le collectif madame, la ministre aurait mené des manœuvres dilatoires pour empêcher la manifestation qu’elle comptait organise ce lundi 02 novembre contre l’impunité et dire non a toutes forme de violence exercée sur les femmes en république de guinée pour une date ultérieure qui n’a pas été précisée.

Selon l’O.N.G c’est incompréhensible de permettre à un groupe de femme a manifesté pour demander pardon en faveur du jeune TAMSIR dont la vidéo et les images ont fait le tour des réseaux et d’empêcher à d’autres dénoncés le calvaire que subit en longueur de journée des centaines de femmes et jeunes filles mineur un peu partout sur le territoire.

Le collectif ne compte pas s’arrêter à mi-chemin, il projette de manifester mercredi 04 novembre 2015 à partir de 10h.

Par Boubacar Diallo (+224) 664 237 693 / 620 799 279

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos Boubacar Diallo

A lire aussi

Aladji-Cellou-et-Alpha-Condé

Course au poste, le RPG entre coups de poignard et tirs dans les pieds à l’aube du remaniement

Course au poste, le RPG entre coups de poignard et tirs dans les pieds à …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.