Africa Foot : Yaya Touré sur les joueurs africains

Africa Foot : Yaya Touré sur les joueurs africains

Dans un entretien accordé à France Football, Yaya Touré dresse un constat peu reluisant du niveau des joueurs africains. Selon la star ivoirienne de Manchester City, les joueurs de son continent manquent d’envie pour devenir les tout meilleurs du monde.

Yaya Touré parle peu. Mais lorsqu’il le fait, l’ivoirien assène souvent des vérités cinglantes, quitte à déranger. C’est ce qu’il a fait dans une interview accordée à France Football et dans laquelle il dresse un terrible constat au sujet des joueurs africains qui, selon lui, «ont du mal à s’imposer ou à exister dans les plus grandes équipes», notamment en raison de joueurs comme lui, Eto’o, Drogba, Essien ou Okocha qui ont «placé la barre tellement haute que c’est très dur d’arriver derrière».

«Les Africains se laissent parfois aller trop vite, lance le joueur de Manchester City. Ils sont dans leur monde, ils se croient arrivés, les plus beaux, les plus forts. Mais ils ne comprennent pas qu’il y a encore plein d’autres marches à gravir pour aller jusqu’en haut. Malheureusement, beaucoup ne voient dans ce job que le bon côté: l’argent facile, les filles, les sorties, les jolies voitures, les belles fringues. Et abandonnent trop vite l’idée d’aller chercher les meilleurs. Ils ne savent pas toujours souffrir».

Quand un Africain arrive tout en haut, ce n’est pas toujours bien ressenti

«Beaucoup se contentent de peu, poursuit-il. Ils envoient de l’argent au pays et sont à l’abri pour les prochaines années. Pourquoi se faire mal? En fait, j’ai le sentiment qu’ils s’empêchent de viser haut. Comme par fatalisme. Ils pensent que le top du top n’est pas fait pour eux. Et pourquoi pas? Même s’il passait parfois pour quelqu’un d’un peu arrogant ou prétentieux, Samuel Eto’o, lui, avait cette faim de montrer et de monter tout en haut».

«Si j’avais été brésilien, je crois que tout aurait été plus facile pour moi. C’est juste un constat, je ne cherche vraiment pas des excuses. Mais j’ai toujours eu un peu cette impression de déranger. Qui? Un peu tout le monde: l’ordre établi, les observateurs, des entraîneurs, des décideurs. En fait, quand un Africain arrive tout en haut, ce n’est pas toujours bien ressenti. Comme s’il ne fallait pas. Comme s’il n’était pas à sa place».

Avec RMC Infos

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

M. Bah Oury ,président de l’UDD

Il nous faut changer totalement de paradigmes pour envisager une autre façon de faire pour que les guinéens se rassemblent

Comment entrevoir aujourd’hui l’avenir de la Guinée au plan politique ? #Bah_Oury : « La …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !