Bolloré-Africa-Logistics-CI
Bolloré-Africa-Logistics-CI
Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

Une filiale de Vivendi s’est discrètement attelée à la construction d’un réseau de fibres optiques de près de 5.000 kilomètres couvrant une demi-douzaine de pays africains.

 

Vivendi n’est pas totalement sorti des télécoms. Certes, le groupe présidé par Vincent Bolloré a vendu les opérateurs télécoms qu’il détenait en France (SFR), au Maroc (Maroc Telecom) et au Brésil (GVT), pour ne plus détenir aujourd’hui que des participations dans Telecom italia et Telefonica.

Mais Vivendi n’a pas renoncé à être opérateur télécoms. Il s’est ainsi discrètement lancé dans la construction d’un réseau de fibres optiques de près de 5.000 kilomètres sur le continent africain, terre de prédilection du groupe Bolloré.

 

 

afriquetechnologie.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Alpha Condé Alhassane Ouattara Bouteflika Robert Mugabe Ces victoires de septuagénaires rompus à la bataille politique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.