votre espace publicite 2018

Algassimou Poredaka Diallo présente le programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement

Algassimou Poredaka Diallo présente le programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement

L’expert guinéen Algassimou Poredaka Diallo à présenté le programme ACP-UE en faveur des Minéraux du Développement concernant la partie Guinée en répondant à ces deux questions devant la centaine de participants (Ambassadeurs ACP, PNUD, UE, Presse et Représentants des acteurs des Minéraux du Développement de certains pays).

  1. Quel est l’état de lieu des Minéraux du Développement dans chaque pays prioritaire du Programme (y compris les possibilités et défis potentiels du secteur) ?

En République de Guinée, l’exploitation minière constitue un secteur très important pour l’économie nationale mais a été pendant très longtemps dominée par l’extraction des minéraux et métaux à grande échelle et a un bilan très mitigé. Les Minéraux du Développement ont besoin de se faire une place sur la table!

2. Quelle est la meilleure chose qui s’est produite depuis le lancement du programme?

Les Minéraux du Développement se joignent pour la première fois à la table ronde sur un développement minier responsable. Celle-ci avait longtemps porté sur l’exploitation minière à grande échelle. Avec la réduction des investissements dans l’exploitation minière à grande échelle, les Minéraux du Développement deviennent de plus en plus un sous-secteur prioritaire pour le pays, ce qui justifie notre présence actuelle dans les ateliers préparatoires de la table ronde de haut niveau sur un développement minier responsable avec certaines des sociétés minières les plus anciennes dans le monde. En fin, suite à l’atelier national de formation sur le thème « Environnement, Communautés, Santé et Sécurité », l’Institut Supérieur des Mines et de Géologie de Boké (Institut d’excellence régionale au sein de la CEDEAO qui regroupe 15 pays) a décidé de mettre en place un nouveau Master sur les Minéraux du Développement pour former la prochaine génération d’ingénieurs de la Région Ouest Africaine.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *