Alpha se débarrasse de ses derniers alliés et parle de 2015 !
Le Président Alpha Condé à Mamou
Le Président Alpha Condé à Mamou

Alpha se débarrasse de ses derniers alliés et parle de 2015 !

Lansana Kouyaté du Pedn, Papa Koly Kourouma du Grup (Rdr), Jean Marc Telliano du Rdig, Alpha Ibrahima Kéira du Pr, Mamadou Sylla de l’Udg, Kassory Fofana du Gpt, Alpha Ibrahima Sila Bah du Pgrp et Ousmane Bah de l’Upr, tous comme plusieurs autres modestes formations politiques, mais actives entourées d’associations et de groupements de masse, avaient accordé leur soutien à l’élection du Pr Alpha Condé au second tour de la présidentielle de novembre 2010.

 

Dès la formation du premier gouvernement, le natif de Boké, avait montré les couleurs. Lansana Kouyaté n’aura que ministres, contre toute attente. La suite ne tardera pas, le clash s’est produit moins de deux ans après l’accession à la présidence du candidat « du changement ».

Les ministres « Pedn » ont été les premiers à être contraints de quitter le gouvernement en 2012. Ils seront suivis de Jean Marc Telliano, accusé par le Chef de l’Etat d’avoir procédé à des surfacturations des intrants agricoles. Ce que ce dernier rejettera en expliquant qu’en réalité, son départ « est lié à son refus de fondre son parti dans la nouvelle formation Rpg-Arc-en-ciel.

L’année 2013, marquée par des turbulences politiques sera caractérisée par une mi-temps dans le remaniement. Mais dès après les élections législatives où le parti au pouvoir a failli perdre devant son opposition, Alpha a clamé partout son intention de mettre en place « un gouvernement de mission ». De Conakry à Abu Dhabi, à toutes les occasions et même dans les coulisses, la même déclaration n’a jamais cessé de revenir, au point de paralyser les activités au sommet de l’Etat.

Depuis vendredi, une dizaine de conseillers à la présidence a été mis à la porte au nombre desquels Alpha Ibrahima Kéira et Dr Ousmane Kaba (actuellement député au Parlement).

A l’occasion de la mise en place du gouvernement de « mission », les derniers alliés ont été mis out. Elhadj Ousmane Bah, Hadja Mariama Bah de l’Upr, Elhadj Papa Koly Kourouma du Grup, Mohamed Dorval Doumbouya de l’Udg, Hadja Ramatoulaye Bah du Pgrp, ont été purement et simplement remplacés de leurs postes.

Cette fois, en attendant une explication officielle de ce divorce, il ressort que la seule préoccupation du locataire de Sékoutouréya reste et demeure sa « réélection » en 2015. Ce qui ne semble pas être une mince équation du moment où à tord ou à raison, le candidat concerné est qualifié de tout sauf celui « respecte » ses engagements.

Du côté de l’opposition, l’on se frotte les mains. Le principal adversaire d’Alpha Condé, plus que jamais déterminé à conquérir Sékoutouréya, pousse déjà un ouf de soulagement. Il reste à savoir s’il parviendra à trouver la stratégie qui sied pour capitaliser tous ses avantages et mettre tous les atouts de son côté.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Aliou BAH Président du MoDeL Membre du FNDC

Nous paierons TOUS équitablement la facture de leurs bêtises !

Nous paierons TOUS équitablement la facture de leurs bêtises ! Après avoir dilapidé les maigres …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.