Damaro Camara RPG arc-en-ciel
Damaro Camara RPG arc-en-ciel
Temps de lecture : 1 minute
Le député Amadou Damaro Camara emboîte le pas au ministre Bantama Sow qui, lors de la récente assemblée générale du RPG Arc-en-ciel, a appelé à la traque des membres du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Selon le patron de la majorité parlementaire, les membres de cette entité ne sont pas adeptes de la démocratie. 

Pour Damaro Camara, ‘’nous devons les traquer jusque dans leur dernier retranchement. Ce ne sont pas des démocrates. Ils empêchent le peuple de s’exprimer. Pour ce front, on ne doit même pas avoir ni de constitution, ni de référendum’’.

‘’Pourquoi ils veulent se substituer au peuple ?’’, s’interroge le patron de la majorité à l’assemblée nationale, avant d’ajouter qu’il faut laisser le peuple s’exprimer librement.

‘’Les membres de ce fameux front disent qu’ils sont le peuple, ils ne veulent même pas qu’on consulte ce peuple-là. Parce qu’il aurait déjà été consulté en 2010 (…). Ils disent qu’il n’y aura même pas de consultation du peuple. Mais qui ils sont ?’’, se demande l’honorable Camara.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Attaques contre la MINUSMA à Kidal, qui ont tué trois casques bleus guinéens, le Message de Condoléances du Secrétaire général de l'ONU

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.