Avis médical sur la masturbation

Avis médical sur la masturbation

Elle fait partie du développement normal de l’enfant :
– A partir du 8eme mois la masturbation du nourrisson est une exploration du corps.
– Elle se fait rare vers l’âge de 2 ans pour réapparaître vers 3 ou 4 ans, c’est le début du stade phallique.
– Après la masturbation infantile apparaît la masturbation pubertaire vers 13 / 14 ans parallèlement à la découverte de la sexualité et à l’explosion hormonale.

Il est impératif de ne pas culpabiliser l’enfant et de ne pas réprimer ses manifestations sexuelles.
La fréquence de la masturbation est si grande qu’elle peut être considérée comme normale, et pas seulement chez le petit garçon…

A l’âge adulte, la masturbation persiste peu ou prou suivant les fantasmes, les besoins de chacun et les circonstances (relations du couple trop rares ou non satisfaisantes, célibat, isolement, prisons, etc…). Elle témoigne cependant d’un manque affectif ou du moins d’un manque de satisfactions sexuelles plus normales…

La masturbation ne devient vraiment anormale  
– Que si elle devient exclusive c’est-à-dire qu’elle inhibe l’acte sexuel normal, ou si elle devient permanent c’est-à-dire qu’elle correspond alors à un rite dont le sujet ne peut se passer ou encore si elle s’accompagne d’un sentiment de culpabilité majeure.
– Elle peut devenir perversion dans certaines relations sadomasochistes ou homosexuelles.

La culpabilité de la masturbation vient des cultures religieuses où l’acte sexuel est corrélé à la reproduction, et par des croyances populaires conférant à la masturbation la genèse de certaines maladies (tuberculose, surdité, folie).
Lié au mythe de Prométhée (découverte d’un secret prohibé), la culpabilité est encore aggravée par le sentiment que la masturbation est le reflet d’une sexualité anormale.

Dans l’immense majorité des cas, la masturbation est donc normale et sans danger, sans qu’elle soit recommandable car elle reste un plaisir solitaire et narcissique, piètre et triste substitut à une relation amoureuse sincère.

La masturbation serait l’apanage de l’homme… on l’a cru longtemps mais des études récentes prouvent le contraire : Le nouveau rapport Hite montre que pour les femmes, la masturbation est le meilleur moyen d’atteindre l’orgasme et elle en concernerait 85%.

La pénétration par un homme, elle, ne marche qu’une fois sur trois… de plus le rôle du clitoris y est mis en exergue et serait trop négligé par les hommes, même s’il existe. D’après le site medecine-et-santé.com.

 

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Habib Marouane Camara Journaliste.

Plainte annoncée par la CENI contre un des commissaires : Trois erreurs commises par l’institution

Plainte annoncée par la CENI contre un des commissaires : Trois erreurs commises par l’institution …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !