Accueil » high-tech » Les bénéfices de Facebook s’envolent de 71% au deuxième trimestre
facebook_messenger_transferts
facebook_messenger_transferts

Les bénéfices de Facebook s’envolent de 71% au deuxième trimestre

  • Facebook a enregistré un bénéfice net de 3,9 milliards de dollars au deuxième trimestre.
  • La firme américaine a vu son chiffre d’affaires augmenter de 45% au deuxième trimestre pour atteindre 9,3 milliards de dollars.
  • Au deuxième trimestre, la publicité mobile a représenté 87% de la totalité des revenus publicitaires de Facebook.

 

Malgré ses craintes, Facebook se porte toujours aussi bien. La firme américaine a vu son chiffre d’affaires augmenter de 45% au deuxième trimestre pour atteindre 9,3 milliards de dollars. Dans le même temps, le bénéfice net du réseau social a bondi de 71% pour s’établir à 3,9 milliards de dollars.

Les revenus de la firme de Mark Zuckerberg proviennent principalement de la publicité, qui a pesé 9,16 milliards de dollars dans le chiffre d’affaires de l’entreprise américaine sur les trois derniers mois. Ce bon chiffre, qui a largement dépassé les prévisions des analystes, est le fruit de l’envolée des revenus publicitaires générés sur mobile. Au deuxième trimestre, la publicité mobile a ainsi représenté 87% de la totalité des revenus publicitaires de Facebook.

Le mobile et la monétisation des applications dopent les revenus 

Et pour cause, les annonceurs ont dépensé plus d’argent pour acheter des espaces publicitaires sur les écrans des smartphones et tablettes des plus de 2 milliards d’utilisateurs de Facebook. L’état-major du réseau social a ainsi indiqué que Facebook avait pu augmenter de 24% le tarif moyen de ses publicités. De plus, le groupe américain intensifie ses efforts pour monétiser les autres applications dans son giron, à l’image de Messenger et de WhatsApp.

Les bons chiffres issus de la publicité sont une bonne nouvelle pour Facebook dans la mesure où l’entreprise basée à Menlo Park craignait des résultats plus décevants. A plusieurs reprises, Facebook avait ainsi rappelé à ses investisseurs que le groupe s’attendait à un ralentissement de la croissance de ses revenus en 2017 en raison des espaces publicitaires du fil d’actualité qui sont désormais proches de leur niveau de saturation.

2,1 milliards d’utilisateurs actifs mensuels 

Au-delà, Facebook risquerait d’agacer ses utilisateurs et donc de les faire fuir. Sheryl Sandberg, la directrice opérationnelle de la firme américaine, avait déclaré que ses équipes cherchaient dorénavant à améliorer la qualité et le ciblage des messages publicitaires plutôt que d’augmenter leur volume. De son côté, David Wehner, le directeur financier de Facebook, avait tempéré les bonnes performances industrielles du réseau social (8,03 milliards de dollars au premier trimestre pour 3 milliards de dollars de bénéfices) en affirmant que la progression de son chiffre d’affaires allait diminuer «de manière significative» au cours des prochains mois.

A LIRE >>  CAN U17: La Guinée, dernier pays qualifié

Sur la lancée de ses bons résultats financiers, Facebook continue de séduire de nouveaux utilisateurs. Le réseau social revendique désormais 2,1 milliards d’utilisateurs actifs mensuels, dont 756 millions en Asie-Pacifique et 360 millions en Europe. Par ailleurs, 1,3 milliard d’utilisateurs se connectent au moins une fois par jour sur Facebook.

Frenchweb.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*