Accueil » Politique » Célébration de la journée Internationale de la Fille : Plan International met les filles aux commandes
Célébration de la journée Internationale de la Fille
Célébration de la journée Internationale de la Fille

Célébration de la journée Internationale de la Fille : Plan International met les filles aux commandes

COMMUNIQUE DE PRESSE : Célébration de la journée Internationale de la Fille : Plan International met les filles aux commandes

(CONAKRY): De la Guinée au Japon, des filles du monde entier prendront la relève de Chefs d’Etats, de Premiers Ministres, Membres du Gouvernement mais aussi dirigeant(e)s des media et du secteur privé pour marquer la Journée internationale de la Fille le 11 octobre 2017.
En prenant symboliquement la place de plus de 500 leaders dans plus de 60 pays, les filles exigeront une révolution politique et sociale contre la discrimination et les préjugés qui les empêchent de s’épanouir et de contribuer significativement dans la vie privée et publique.
Le Président de la Guinée, Président en exercice de l’Union Africaine, le Premier ministre de la Finlande, le ministre de la Santé d’El Salvador et le chef de la Police ougandaise figurent parmi les personnalités de premier plan qui cèderont symboliquement leurs rôles aux filles.

« Les filles du monde entier font face à un mur de résistance dans leur lutte pour progresser et réaliser leurs rêves. Elles n’ont souvent aucun pouvoir sur les décisions qu’elles prennent ou les choix qu’elles font », a déclaré Anne-Birgitte Albrectsen, PDG de Plan International.
« Cette action vise à démontrer avec force l’ambition et le potentiel des filles au-delà des contraintes qu’elles subissent au quotidien. Lorsque les filles obtiennent des opportunités égales et des chances égales dans la vie, elles peuvent transformer leur vie et leurs communautés ».
En effet, les prises de contrôle mondiales placent les filles dans les lieux d’influence où elles sont rarement vues ou entendues. Seulement 23% des parlementaires du monde sont des femmes et il n’y a que 10 femmes chefs d’Etat à l’échelle mondiale.

A LIRE >>  Consternation de la Fédération Togolaise de Football à l'annonce du décès de Stephen Keshi 

Moins de 3% des PDG qui dirigent les 500 principales entreprises mondiales sont des femmes.
La réalisation de l’égalité entre les sexes est l’un des Objectifs mondiaux qui ont été approuvés par les dirigeants mondiaux en 2015 et qui promettent de transformer le monde d’ici 2030. Plan International avertit que sans un changement sismique des attitudes politiques et sociales, cet objectif, aux côtés d’autres, ne peut pas être réalisé.

Au Canada, le Premier Ministre Justin Trudeau a accepté un défi publié par Breanne, 23 ans, sur Twitter, lui demandant de partager son bureau avec elle pour montrer au Canada et au monde que les filles peuvent avoir leurs emplois de rêve.

«Je rêve d’avoir un véritable impact en tant que leader au Canada, et je suis tellement excité que le Premier Ministre Trudeau ait accepté mon défi», a déclaré Breanne.

Fatoumata Binta de la Guinée qui va prendre le rôle du en tant que Premier Ministre et présider le Conseil Interministériel avec 32 autres filles, le 10 octobre, affirme : « Je suis impatiente de montrer au monde que chaque fille – peu importe sa race, sa religion, sa culture ou sa capacité – a le pouvoir de réaliser ses rêves ».
À travers le monde, avec le soutien de Plan International plus de filles 1 000 appelleront les gouvernements à faire des droits des filles une priorité politique mondiale, afin d’encourager les autres filles et les jeunes femmes à s’engager et à faire entendre leur voix sur les grands défis auxquels elles sont confrontées.

A LIRE >>  Lélouma: le juge de paix interdit à un citoyen d'avoir des relations avec la presse

De même, le 11 octobre, Plan International réunira, à Paris, plus de 400 activistes des droits des filles dans le monde, des gouvernements, du divertissement, des entreprises, du monde du sport et des médias, pour célébrer et réclamer une action accrue en faveur de l’égalité entre les sexes.

« Des millions de filles dans le monde vivent dans la peur de la discrimination, de la stigmatisation et de la violence simplement pour avoir osé faire de leurs rêves une réalité. Des millions d’autres vivent sans espoir de réaliser leur potentiel en raison de la pauvreté et des inégalités », a déclaré Mme Albrectsen.

« Au-delà du symbole, il est temps de créer des opportunités plus concrètes pour toutes les filles d’être qui elles veulent être et de montrer au monde le pouvoir incroyable de libérer le potentiel des filles », conclut Aissata Tafsir de la Guinée.

« Nous sommes très reconnaissants de l’engagement de l’ensemble des partenaires qui prennent part à cette activité de célébration de la Journée Internationale de la Fille en Guinée, notamment le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, le Commissariat Général de Conakry Capitale Mondiale du Livre, le Système des Nations Unies » a déclaré Amavi Akpamagbo, Directeur Pays de Plan International Guinée.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*