Boubacar Yacine Diallo
Boubacar Yacine Diallo
Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

C’est avec étonnement et indignation que j’ai appris le placement sous contrôle judiciaire de Souleymane Diallo, patron du Groupe  de presse « Le Lynx ».

Loin du pays, je partage la douleur fortement ressentie au sein de la presse guinéenne et exprime mes craintes face aux menaces qui pèsent sur elle.

En effet, depuis plusieurs mois déjà, des journalistes sont convoqués, entendus par des officiers de police judiciaire ou de gendarmerie, avant d’être déférés devant le Parquet et certains écroués à la Maison Centrale de Conakry. Et ce, en violation flagrante de la Loi sur la liberté de la presse dans notre pays.

A la grande surprise, des juges s’amusent à mettre en avant la loi sur la cybercriminalité, ignorant superbement la loi 002 portant liberté de la presse en République de Guinée.

Plus grave encore, des journalistes sont jetés en  prison préventivement, alors que la citation directe est la procédure clairement prévue.

Il suffit qu’un haut dignitaire porte plainte contre un journaliste, pour que celui-ci soit inquiété au-delà de ce que la loi a prévu.

Qui donc a intérêt à ce que la presse se taise ou qu’elle refuse la parole aux usagers de la communication de tous bords ?

En tout cas, on a comme l’impression que les hommes de médias seront désormais soumis à de fortes pressions dans l’exercice de leur métier.

Pourtant, la loi sur la presse est claire et personne n’a le droit de l’ignorer au profit d’autres textes qui permettent l’amalgame et favorisent le musellement de la presse.

Une chose est sûre : jetez tous les journalistes en prison, leur voix résonnera toujours. Et la presse continuera de donner la parole à tous ! Quel qu’en soit le prix à payer.

 Boubacar Yacine Diallo journaliste écrivain en séjour à l’étranger

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Aliou Bah L’ANAFIC : La dernière carte stratégique des imposteurs 

Previous article

Nous ne devons pas nous taire ou bien reculer face aux manœuvres sous-marines.

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.