Communiqué du Gouvernement sur Coyah
mouvement de panique générale à Coyah

Communiqué du Gouvernement sur Coyah

Communiqué du Gouvernement
Le général Bouréma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation réagit et rassure la population.

Coyah
Suite au mouvement de panique générale à Coyah dans la nuit du 24 au 25 Octobre 2018, le Gouvernement de la République de Guinée porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, que des informations non fondées, relevant essentiellement de la rumeur, ont envahi très tôt ce matin Conakry et les villes de l’intérieur et relayées sur l’internationale faisant état de débarquement de rebelles sur la façade maritime de la Préfecture de Coyah.

Le Gouvernement tient à rassurer les citoyens guinéens et la Communauté Internationale de la nullité de ces rumeurs. Le Gouvernement livre ici les faits tels qu’ils se sont déroulés.

La société de pêche artisanale ‘’BINHAYA COPERING de Dubréka’’, qui pêchait au niveau de Dubréka après l’interdiction de la pêche artisanale, a négocié avec certaines mareyeuses du Km36, pour débarquer leurs provisions au port de Kassogna (Préfecture de Coyah).

La Société a aligné huit (08) navires de pêche artisanale avancés pour longer toute la rive Nord de Wonkifong et rejoindre ledit port où ils sont arrivés nuitamment.

Les populations riveraines n’ayant pas l’habitude de voir pareils navires, ont pensé que c’étaient des rebelles armés qu’ils débarquaient. Désemparées, elles ont vidé les villages dans une panique générale pour regagner le Chef-lieu de la Sous-préfecture de Wonkifong et Coyah-centre.

De bouche à oreille, la rumeur s’est répandue en s’amplifiant pour dire que ces rebelles se dirigeaient sur Coyah.
La déferlante en fuite a envahie Coyah et environnants.
Aussitôt informées, les autorités préfectorales de concert avec la hiérarchie militaire ont dépêché sur les lieux, les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour en savoir plus, sur l’objet de ce mouvement généralisé et incontrôlé de foule.
De 22H30 à 5H du matin, ces FDS étaient en communication avec les autorités. Elles ont affirmé n’avoir vu aucun assaillant ni un bateau sur la côte de Wonkifong.
Vers 5H du matin, l’information a été reçue en confirmant la présence desdits bateaux au port artisanal de Kassogna.

Les autorités sont arrivées sur le site à 6H du matin, en compagnie du Préfet Maritime pour constater de visu la véracité de l’information.
Le constat révèle la présence de six (06) navires de pêche artisanale avancés, dont trois (03) avaient débarqués déjà leur contenu dans un camion frigo qui a été immédiatement arraisonné. Deux (02) des huit (08) navires qui étaient en rade, ont été arraisonnés par la Marine et escortés jusqu’au niveau d’accostage des six (06) autres.

M. le Ministre de la Pêche, dépêché par Son Excellence Monsieur le Président de la République, a rallié les lieux en vue de coordonner la suite des opérations.
Force est de reconnaître la promptitude avec laquelle nos Forces de Défense et de Sécurité, en permanence sur leur garde, ont réagi sur le terrain par l’envoi d’unités spécialisées de reconnaissance et d’intervention, démontrant, si besoin en était, l’inviolabilité de nos frontières nationales.
Le Gouvernement rassure le peuple de Guinée de sa détermination à barrer la route à toute velléité d’atteinte à la sécurité de la Nation.

Conakry, le 25 Octobre 2018

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

A sano FNDC

Alerte 12 pick-ups remplis de gendarmes, policiers encagoulés et de militaires bérets rouges lourdement armés viennent de débarquer au domicile du coordinateur du FNDC.

🇬🇳Urgent: ALERTE ❗ Ce soir dimanche 25 octobre, 12 pick-ups remplis de gendarmes, policiers encagoulés …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !