Temps de lecture : 1 minute

Interpellé par la tournure que prend la grève légitime des enseignants, le Conseil Régional des Organisations de la Société Civile de Conakry (CROCS) brise le silence et interpelle tous les acteurs. L’organisation déplore l’indifférence des autorités face à la déliquescence de l’école guinéenne, apporte son soutien aux enseignants et en appelle à l’action, mais à une action sans violence. Dirigée par Monsieur Abdoul Sacko, le CROCS demande au chef de l’Etat de limoger ses ministres de l’Education et de la Fonction Publique ainsi que son tout nouveau Conseiller Personnel Tibou Kamara.

Déclaration1-COROSC-2017
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Arrivée du président Issoufou du Niger lundi matin pour l'inauguration du barrage de Kaléta

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.