A LA UNELibre opinion

Dans l’État, toujours et partout, il y a ceux qui servent l’État et il y a ceux qui se servent de l’État.

Je me suis réveillé ce matin avec une profonde pensée pour tous les serviteurs de la Guinée et de l’Etat..

Dans l’État, toujours et partout, il y a ceux qui servent l’État et il y a ceux qui se servent de l’État. Mes hommages à tous ceux qui, au sommet comme à la base, ont servi l’État guinéen depuis 1958. Mon amitié aussi à ceux qui le servent encore, loyalement, avec intégrité, patriotisme, dévouement et conscience professionnelle, bien souvent dans des conditions hostiles à leur vie, à leur épanouissement moral et matériel, à l’éducation de leurs enfants. Oui, je sais; je sais que tout cela n’est point à la mode; je sais que l’opinion tend à considérer les intègres serviteurs de l’État, comme des rêveurs dans une société de deals, de magouilles, d’enrichissements illicites, de délits d’apparences.

Mais, je voudrais dire à la jeunesse d’aujourd’hui, vous les jeunes, je voudrais vous dire que la pire des choses, pour un humain, c’est de se servir de l’État pour « devenir quelqu’un » et pour acquérir quelque chose. Tôt ou tard la ruse de l’histoire le rattrapera. Ayons pour modèles les serviteurs de l’État et non ceux qui vivent sur le dos d’un peuple qui a à affronter toutes les sortes de calamité du monde. Mon clin d’œil va aux intrépides enseignants de tous les ordres de l’éducation nationale, de la culture, aux FDS, aux agents de santé et de l’action sociale, de l’administration générale, des douanes, du trésor public et des finances, de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement.

A LIRE >>  Emballo ferme et catégorique face à Mamadi Doumbouya : '' "Les 36 mois sont non négociables.

Je pense aussi aux loyaux agents des services centraux des ministères, aux Guinéens du secteur privé et de la diaspora, qui œuvrent quotidiennement, inlassablement, affrontant bien souvent la bureaucratie, le favoritisme et la corruption, pour le progrès de la Guinée. Excellente journée de mercredi à nous.

Par Abdoulaye Sankara Abou Maco journaliste écrivain 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.