Une lettre anonymede de la CNSS

Suite  à une lettre sans date et ni signature déposée dans les rédactions de certaines radios de la capitale.

Je vous informe  que Mr  Malick SANKHON ne s’est jamais  permis de prendre les ressources de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et les mettre dans la campagne.

Son engagement auprès de Mr le président  de la république est clair et ne souffre d’aucun doute, c’est pourquoi depuis  son arrivée à la tête de la CNSS toutes ses actions ont visé à l’amélioration  des conditions de travail et de vie des employés de la CNSS.

Leurs qualifications à travers des séries de formations et l’amélioration  des prestations.
En ce qui concerne les prestations de la CNSS j’insiste depuis 2011, la CNSS a régulièrement  fait  face à ces obligations vis-à-vis  des assurés sociaux, notamment  les retraités.

En 2013 malgré toutes les difficultés liées à la suppression de certains emplois, la CNSS a procédé à une augmentation des rentes payées aux accidentés de travail et des pensions servies aux retraités.

Je tiens à vous préciser  que des  individus mal intentionnés cachés derrière ce tract seront démasqués et nous allons les poursuivre en justice quelque soit leur rang social.

 

Ibrahima Sory CISSE

Chargé de la communication de Malick SANKHON

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.