votre espace publicite 2018

Deux jeunes tués dans un télécentre à Conakry

Deux jeunes tués dans un télécentre à Conakry
VOTRE NOTE

Attaques à main armée, assassinats, viols, braquages de voitures etc. se multiplient à Conakry et à l’intérieur du pays.

Vendredi dernier deux  jeunes ont été tués et un autre grièvement blessé par des bandits lourdement armés dans un télécentre au marché de Bonfi dans la commune de Matam en banlieue de Conakry a-t-on appris de sources sûres.
Selon les informations recueillies sur place, c’est un groupe de bandits lourdement armés venu à bord  d’une voiture RAV4 qui a attaqué ce télécentre aux environs de 23 heures tuant le gérant et un client.

 

« Ils sont venus dans une voiture RAV 4 de couleur blanche. Ils étaient au nombre de 4 à5. Ils ont discuté avec le gérant du télécentre quand ils ont demandé ce dernier de leur donner de l’argent. Le 2ème qui est venu avait le fusil en main et a commencé directement à tirer sur la main, l’autre sur la poitrine et le troisième au ventre », explique un témoin.

 

Et un autre de renchérir :

« J’étais venu acheter les cartes de recharges. Il m’a servi, je voulais même sortir, mais les assaillants sont venus nous dire, mettez-vous tous à terre.  Entre temps, j’ai entendu le coup de fusil, je voulais tenter de sortir par la fenêtre, mais c’est le gérant même qui m’a empêché de sortir. Ils ont fait rentrer l’arme à l’intérieur pour commencer à tuer les gens. J’ai profité pour sortir ».

A en croire nos sources, les assaillants avant de commettre leur sale besogne, se sont fait passer pour des clients.
Aux dernières novelles, les forces de sécurité ont annoncé comme toujours l’ouverture d’une enquête afin de mettre main sur ces malfrats.




A LIRE >>  En Guinée, l'Etat symbolise et incarne à lui seul, le désarroi et la misère de ses citoyens qu'il abuse au quotidien.

Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.