Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

Les élèves du lycée El Oumar Tall sont sortis massivement très en colère ce mercredi 27 Novembre 2013 dans leurs établissement respectifs pour disent-ils réclamer le bitumage dans les meilleurs délais la voirie urbaine de la ville sainte d’El Oumar Tall et la Société Minière de Dinguiraye (SMD) s’en foute.

Selon nos informations, ils étaient très nombreux ce matin, lycéens, collégiens et même ceux des différentes écoles primaires notamment l’école primaire du Centre 1 et 2 ; de Kouroula à  encore redescendre dans la rue pour réclamer le bitumage de la route principale de la ville de Dinguiraye.

Tout est parti par un jet de pierre entre élèves qui suivaient des cours dans une école primaire du Centre 1, des cours donnés par des intégristes obligeant ces élèves à porter des tenus pas comme celles adaptées au système éducatif guinéen, « se sont des intégristes qui enseignent de façon clandestine certains élèves de la dite préfecture tous les soirs à l’école primaire de Centre 2 après les cours normaux. Et ils ont exigés à ceux-ci de porter les tenues qui ne sont pas adoptées dans les écoles. Chose faite arrivée à l’école ils ont été virés par les professeurs, à leur tour ils ont jetés des pierres sur les élèves qui suivraient normalement les cours ». Nous a raconté au bout du fil, Mme le Maire de la commune urbaine de Dinguiraye, Hadja Kouro Sow que nous avons joint pendant cette révolte.

Selon nos informations les élèves ont profité de cette pagaille pour réclamer le bitumage la ville dont la poussière a fini d’envahir.

S’agissant de l’intervention des forces de l’ordre, elle dira que, les forces de l’ordre sont allées pour maintenir de l’ordre mais nous n’avons pas enregistré pour le moment des blessés, et pour le moment le calme est revenu. Selon madame le maire, 24 heures auraient été donné par les forces de l’ordre pour arrêter les soient disant  intégristes.

Revenant sur la question de réclamation des élèves pour le bitumag, elle a laissé entendre que la commune a contacté de nouveau les responsables de la Société Minière de Dinguiraye (SMD) pour une assistance. Car, la citerne à eau est complètement gâtée ne peut plus continuer à arroger la ville, et ceux-ci leur a promit un soutien.   Selon d’autres informations les responsables de la SMD sont catégorique et ne donnent que le pourcentage de la Ville de Dinguiraye quelque soit les réclamations de la population qui pourtant continue à vivre dans  la poussière en saison sèche et dans la boue en saison pluvieuse. Il temps donc que les autorités compétentes se lèvent pour mettre fin à ces pratiques.

Affaire à suivre

Oumar M’Böh pour Aminata.com

622624545/666369744

mbooumar@gmail.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Insécurité : Un cadre de l’État assassiné en banlieue de Conakry

Previous article

Kankan : le corps sans vie d’un homme d’environ 50 ans retrouvé dans un fleuve

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.