votre espace publicite 2018

EBOLA: La Sierra-Léone entre euphorie et tristesse

EBOLA: La Sierra-Léone entre euphorie et tristesse

L’organisation mondiale de la santé(O.M.S) a déclaré ce samedi 07 novembre 2015 la Sierra Leone exempt d’Ebola. Dans une cérémonie  officielle très pathétique le directeur pays de l’O.M.S   Anders Nordstrom confirme que « quarante deux jours ont été écoulés sans  que le pays est détecté un seul cas d’Ebola ».

Le président de la Sierra-Léonne, Ernest  Bai Koroma  se dit humilié par le dévouement  et la bravoure du personnel de santé  face à une maladie qui a fait des milliers de morts. « Votre héroïsme est sans pareil dans l’histoire de notre pays », déclare-t-il. Le président Bai Koroma dans la foulée a aussi levé l’état d’urgence sanitaire déclaré lors de la précédente montée de l’épidémie en 2014 dans son pays. Il a aussi interpellé la communauté sur la stigmatisation des survivants et de leurs familles. Une autre bataille à mener.

A Freetown, l’annonce de la fin de l’épidémie a été célébrée par la population dans un  contexte d’émotion et de tristesse avec des klaxons de voitures, des feux d’artifice. Se rappelant des ravages fait par ce maudit virus, Dauda un survivant d’Ébola qui a perdu cinq de ses membres affirme: « nous sommes heureux que ce jour arrive. Mais nous ne nous réjouissons pas, parce que nous avons senti la destruction de notre vie » a-t-il dit.

C’est au mois de mai 2014 que  ce petit pays qui a, à peu près les sept millions d’habitants, avait enregistré ses  premiers cas d’Ébola  lorsque deux femmes de retours a une cérémonie funéraire à Gueckedou préfecture située au sud de la Guinée Conakry d’où est parti le premier cas d’Ébola, ont été testées positif. Sur un total de 8704 cas confirmés, 3589 ont trouvé la mort dont 221 du corps médical et paramédical.

Boubacar Diallo

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *