Effet contagion: Après Boké, Kamsar s’enflamme Après Boké, la contestation gagne la cité de Kamsar.

0 17
Rate this post

Effet contagion: Après Boké, Kamsar s’enflamme Après Boké, la contestation gagne la cité de Kamsar. Dans la nuit du 8 au 9 juin 2017, la grogne contre les délestage du courant électrique s’est transformée en isolement des compagnies CBG et GAC évoluant dans la zone. Samedi 10 juin 2017, la repression des forces de défense et de sécurité a fait 1 mort par balle et plusieurs blessés.

La mairie et le commissariat de police mis à sac et plusieurs engins roulants vandalisés. Toutes les entrées et sorties de Kamsar ont été bloquées par les manifestants. La CBG est restée muette. Seul le projet GAC s’est fendu un communiqué officiel annonçant ne pas être la cible des manifestants, mais que pour des raisons de sécurité de ses employés, ses activités restent suspendues pour le moment.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  Mohamed Diané à l'hôpital militaire du Camp Almamy Samory

Leave A Reply

Your email address will not be published.