Marouane Dinguiraye Camara
Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

C’est avec un grand étonnement que je vois le guinéen célébré un talent, une gloire, une fierté qu’à titre posthume. On s’indigne, on glorifie, on ascense, on valorise avec une certaine émotivité érectile que lorsqu’on perd un génie. Et pourtant, à son vivant, il était ce grand inconnu, traité avec mépris, considéré avec déshonneur et célébré de manière insipide.

La Guinée a connu des Grands hommes. Des symboles avec grand motif de satisfaction mais qui ont péri dans l’oubli sans jamais mériter le moindre honneur de la part de sa nation ni de ses hommes. Ici, n’ont de valeur que des morts. Comme la tradition enseigne, qu’en Afrique, la mort efface toutes les rancœurs et oblige la sympathie collective. Non pas pour honorer la mémoire du disparu, mais, par crainte de connaître le même sort que le décédé. Parce qu’on estime que le jugement des vivants peut assoupir les peines du cadavre à l’au-delà.

Depuis la tragique disparition de Mory Kanté, célébrissime griot des temps modernes, il connait un écho favorable de l’opinion pour ce qu’il a été à titre personnel. Par abus d’émotions, certains estiment qu’il mérite tous les honneurs de la République et d’autres, pensent qu’il est important de l’immortaliser.
C’est un abus. C’est un paradoxe. Mory Kanté est certes, un grand talent, une fierté et un motif de célébration. Mais, Mory Kanté a fait seul son chemin. A eu seul ses prix. Il a vendu son art.
Jamais, il n’a décroché un prix au nom de la Guinée et pour le pays. C’est un palmarès à titre personnel. Combien de fois a-t-il représenté la Guinée à l’international? Qu’on ne se leurre pas, le jugement de l’opinion n’est pas vérité. Ce n’est qu’émotionnel et éphémère.

A LIRE >>  Des putschistes constitutionnels ne peuvent nous imposer leur diktat encore moins briser notre rêve démocratique.

Très peu de gens qui parlent de l’homme aujourd’hui, n’ont découvert son talent qu’à sa mort. Parce que RFI en a parlé ou que BBC en a fait cas ou bien parce que France24 reconnaît son talent. Combien ont acheté ses CD? La presse locale, combien de sites ou de journaux ont parlé de lui à son vivant ?
D’autres ont vécu pour la Guinée. De Samory Touré à Dinah Salifou Camara, en passant par El. Oumar Tall, Diallo Telly,… ont-ils été immortalisés? Qu’on arrête cette démagogie et cette compassion collective.

Mory Kanté est mort. Que son âme repose en paix. Ce qu’il a été, c’est à titre personnel.
La Guinée en plus d’être un cimetière de talents, est un terro fertile à l’hypocrisie et du semblant.
Que l’âme de tous nos héros reposent en paix.
Ainsi va ma Guinée !

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Kabinet Cissé Le tout nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (CENI)

Previous article

Urgent: La dalle du bâtiment en construction qui doit abriter le siège de la Banque Centrale de la République de Guinée s’écroule…

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may also like

More in A LA UNE