A LA UNELibre opinion

Et bien messieurs les juristes, il semblerait que mes questionnements vous ont soulevé l’estomac.

Pourquoi nos juristes sont-ils tordus ?

Pourquoi nos juristes sont-ils tordus ? J’avais posé la question sur cette même page Facebook, il n’y a pas longtemps. Et bien messieurs les juristes, il semblerait que mes questionnements vous ont soulevé l’estomac. Eh bien, j’insiste ! Je récidive, si vous voulez.
 
Je soutiens que vous êtes tous tordus quand vous publiez des choses, en sachant bien que le citoyen n’est pas armé pour comprendre ce que vous donnez à lire. Si vous ne comprenez pas ça, je ne sais plus quoi vous dire. Et pour certains, sachez que vos menaces me laissent de marbre. Ça m’en touche un, sans faire bouger l’autre. Car, aujourd’hui, demain ou après-demain, il y a quelque part un trou dans la terre qui nous attend tous. Je dis bien nous tous !
 
Cela dit, sans entrer dans la substance de l’affaire. J’ai écouté des kilomètres de sons audio. J’ai lu des rangs de documents. Si vous avez accès aux mêmes sources, oseriez vous me regarder en face et me dire que des gens qui montrent à un justiciable comment contourner les choses contre rétribution ne sont pas tordus ? Oserez-vous soutenir que des techniciens du droit qui affirment en riant qu’ils « travaillent à nuire au journal » qui a sorti l’affaire ne sont pas tordus ?
 
Si vous ne pouvez soutenir les questionnements du citoyen que je suis, c’est bien simple : faites le ménage dans vos rangs ! C’est pas plus compliqué que ça. Et ce n’est pas à nous de venir balayer votre maison.
Ce n’est pas moi, petit Maco, qui réclame « la moitié maintenant ». Ce n’est pas moi qui dit connaître « là où l’on fait des sacrifices de chiens rouges ». Et je vous fais grâce du reste.
 
On ne peut pas regarder des gens dévoyer le pays sans rien dire. On a assez de problèmes comme ça ! Dans les difficultés que nous vivons, nous comptons sur vous pour nous éclairer le chemin. Pas pour nous égarer davantage. Et je ne vois pas ce qu’il y a d’offensant à vous rappeler votre devoir envers la communauté nationale. Sauf si vous n’aimez pas la vérité. Et si tel est le cas, je ne peux rien pour des gens qui ne veulent pas entendre la vérité.
 
Abdoulaye Sankara Abou Maco journaliste écrivain
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  DÉCLARATION DU SPPG DANS L'AFFAIRE OPPOSANT LE JOURNALISTE HABIB MAROUANE CAMARA AU PRÉSIDENT DU BLOC LIBÉRAL

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.