A LA UNELibre opinion

Forum de paix et de sécurité : des vérités depuis Lomé !

Abdoulaye Sankara Abou Maco

Lors des travaux de la première édition du Forum de paix et de sécurit de Lomé (Lome Peace and Security Forum) du samedi 21 au dimanche 22 octobre 2023 au Togo, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, l’ambassadeur Abdoulaye Diop, a magistralement démonté les effets pernicieux du monde unipolaire où l’Afrique est réduite à jouer le rôle de simple figurante.
Les Droits de l’Homme, la démocratie, la bonne gouvernance, la légitimité…, sous le prisme occidental cachent en réalité la défense et la préservation des intérêts de la France, de l’Union européenne, des États-Unis, de l’ONU, de l’OTAN, a indiqué le ministre malien. Qui réclame par ailleurs une place, pas en nombre mais en qualité et en substance, pour l’Afrique au Conseil de sécurité de l’ONU à même de faire la différence, un plus, pour les intérêts réels du continent. Loin de tout suivisme.
Ensuite, d’autres interventions, comme celle du représentant du Niger le Général Mohamed Toumba, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Administration du territoire, a dénoncé l’indignité, le cynisme ainsi que l’inhumanité du régime de Bola Tinubu du Nigéria qui, sur instructions des puissances néocolonialistes, a coupé unilatéralement l’électricité au peuple nigérien alors que les factures sont régulièrement assurées dans la convention qui lie les deux pays.
Le Général et ministre nigérien ajoute que le choix de la CEDEAO d’attaquer le Niger relève du fantasme à moins que ça ne soit pour récupérer le cadavre de l’ex Président Mohamed Bazoum, ce qui pourrait bien être l’objectif des assaillants puisque, dit-il, c’est une opération militairement impossible. Pour lui, la résolution des questions sécuritaires et de paix passe nécessairement par le dialogue et la maitrise des cas spécifiques des pays en transition.
C’est pourquoi, pour le cas du Niger confronté au problème du terrorisme dont la France a été incapable de résoudre pendant une dizaine d’années, les autorités ont opté pour une période transitoire réaliste de trois ans. En attendant la décision définitive qui sera issue du Forum inclusif nigérien. Qui sera bientôt convoqué et réunira toutes les forces vives de la nation.
In fine, les différents intervenants ont fait le point que les Droits de l’homme tels que les Occidentaux les conçoivent sont non seulement à géométrie variable mais aussi à géographie variable selon leurs intérêts.
Maintenant, après ce Forum des vérités, il appartiendra au Président Faure de savoir rester fort, car il sera sans aucun doute désormais dans le collimateur de la Françafrique qui essayera de lui faire payer cher pour avoir offert une haute tribune où les uns et les autres l’ont critiqué ouvertement et vertement !
Abdoulaye Sankara Abou Maco
PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

A LIRE >>  Parlons des sacrifices que font les pèlerins à leur retour du Hajj en Guinée

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.