Fria aussi espère sur le projet Kaléta
Barrage de kaleta
Barrage de kaleta

Fria aussi espère sur le projet Kaléta

Barrage d Kaléta : Depuis le 18 janvier 2013, la ville de Fria est plongée dans une obscurité sans précédent sans compter le niveau de vie de la population qui se dégrade de jour en jour. C’est dans ce cadre que le projet de relance de l’électricité s’annonce comme un espoir pour les Friakas, a remarqué votre quotidien en ligne sur place.
Sur la route qui quitte de la cité démarrage à l’usine Rusal, les regards sont attirés par l’installation des poteaux électriques et sur celle qui mène l’usine au commissariat de police, le paysage est décoré par des pilonnes électriques situés à proximité d’une centrale électrique en chantier devant alimenter en fin juin la ville de Fria en courant électrique dès après le lancement du barrage Kaléta.

Lancé le 7 janvier 2015, le projet s’étendait sur un délais d’exécution de 6 mois, soit le 30 juin dernier et devait produire un courant électricque de 30 kilowatts 24h/24.

Une partie de la population de Fria voit dans le projet de Kaléta, un moyen de lever à jamais le voile sur l’obscurité qui a couvert la ville et paralysée toutes les activités économiques.

Mais d’autres y voient un mauvais présage car la centrale va produire de l’électricité et non de la bauxite dont l’extraction a toujours amélioré la vie de la pauvre population, depuis 1960.

Cécile Nyoké, résidant à Fria, a affirmé : « Avec Kaléta, Fria va briller comme par le passé et nous n’aurons plus besoin de chercher du courant pour réviser nos leçons ».  

Alia Camara, sous-traitant au chômage a souligné : « Au lieu de nous donner de l’électricité, pourquoi ne pas redémarrer l’usine et la laisser continuer ses services en eau potable et en desserte en courant électrique. Notre vie n’est plus la même et ce n’est l’électricité qui va l’améliorer ».

Sur le terrain, les travaux vont bon train vu que les heures de pause sont réduites afin que le délais soit respectés, le chef du chantier et des travaux de la centrale de Fria, l’ingénieur Young de nationalité chinoise, dans un français éclopé a souligné : « La construction de la centrale est en bonne voie et bientôt la ville de Fria sortira de l’obscurité ».  

Le président de la délégation spéciale de la commune de Fria, Amara Traoré a partagé avec nous ses impressions :

« J’ai des impressions de satisfaction totale parce que déjà à  la rentrée de Fria, on voit le travail gigantesque qui se fait par rapport à ce dossier. Donc, ça veut dire que le ouf de soulagement de la population de Fria en matière d’électricité est un espoir sûr quand Kaléta sera là et c’est pourquoi, nous avons accueilli avec une attention particulière lors du dernier passage du Premier ministre qui nous a donnés la bonne nouvelle.

Aujourd’hui, tout le monde voit ce qui est en train d’être réalisé sur le terrain, pas plus tard que la semaine dernière, on a commencé à voir les premiers matériels à savoir 14 cuvés de câbles de 1000 mètres stockés devant le siège de l’électricité de Guinée (EDG) et des poteaux de toute nature qui sont devant le poste de commissariat et devant l’ancien siège de l’EDG qui est en construction.

L’histoire de Kaléta est une réalité qui satisfait vraiment Fria car si de Kaléta à Conakry c’est une seule qui a été tiré alors de Kaléta à Fria, il y a 2 lignes ; donc, c’est très significatif ».

 

La ville de Fria est plongée dans un optimisme et la population souhaite déjà la bienvenue à Kaléta avant son lancement.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L'UFDG

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L’UFDG

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L’UFDG Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !