Gerardus GIELEN
Gerardus GIELEN
Temps de lecture : 1 minute

« Au moment où tous ceux qui avaient œuvré pour un déroulement pacifique de l’événement, tels que les organisateurs de la manifestation, la gendarmerie, la police, les acteurs de la société civile, étaient prêts à se féliciter pour cette manifestation sans incidents majeurs, il y a eu malgré tout un dérapage qui a coûté la vie à M. Diallo et occasionné des blessures à d’autres personnes. J’exprime le souhait ardent que les enquêtes engagées permettent de situer rapidement les responsabilités et que justice puisse être rendue.

La Guinée a besoin d’avancer dans la lutte contre l’impunité, pour réussir pleinement la réforme du secteur de sécurité et rompre définitivement le cercle vicieux de la violence excessive. Je lance en même temps un appel au calme pour permettre à la justice de faire son travail et assurer la manifestation de la vérité, au bénéfice des proches de M. Diallo et de tout le peuple guinéen. Et pour conclure, je formule aussi le souhait que M. Thierno Hamidou Diallo soit l’ultime victime de violences excessives en liaison avec des manifestations et que l’ensemble des acteurs politiques œuvrent en ce sens. »

Extrait du discours prononcé par Monsieur Gerardus GIELEN,
Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union européenne en République de Guinée à l’occasion de la première session du Comité de Pilotage de l’Etude sur le redécoupage de
Conakry ce Vendredi 19 Aout 2016 au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Kaloum

A LIRE >>  Un vaccin contre Ebola se révèle efficace à 100 %
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.