votre espace publicite 2018

Guinée-Bissau: la médiation de la Cédéao propose un plan de sortie de crise

Guinée-Bissau: la médiation de la Cédéao propose un plan de sortie de crise
VOTRE NOTE

Lu pour vous sur rfi.fr – Guinée-Bissau: la médiation de la Cédéao propose un plan de sortie de crise

Les acteurs de la crise politique qui secoue la Guinée-Bissau depuis plus d’un an ont accepté une proposition de sortie de crise soumise par des dirigeants ouest-africains en visite de médiation à Bissau ce samedi 10 septembre. La délégation de la Cédéao s’est entretenue avec le président bissau-guinéen José Mario Vaz, des membres de son gouvernement, des membres de partis représentés à l’Assemblée nationale et divers acteurs.

La Guinée-Bissau traverse une crise politique très profonde suite au limogeage en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre Domingos Simoes Pereira, qui appartiennent tous deux au PAIGC, le parti historique de l’indépendance.
Le professeur Alpha Condé, médiateur de la crise bissau-guinéenne, et son homologue du Sierra Leone Ernest Baï Koroma ont obtenu, après huit heures de négociations, un compromis politique paraphé par toutes les parties.

Le document est axé sur six points, notamment la mise en place d’un cadre permanent de dialogue permettant de réfléchir ensemble sur la crise, la formation d’un gouvernement consensuel inclusif. Il reste à définir le format et celui qui le dirige.
Pour éviter tout blocage à ce sujet, les chefs d’Etats ont suggéré la mise en place d’un système de suivi pour appuyer le travail du représentant-résident de la Cédéao. Naby Youssouf Bangoura, ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de Guinée, explique que la « mise en place d’un système de suivi renforcé de la Cédéao » se fera « avec le renforcement du bureau de la représentation de la Cédéao à Bissau, qui devient un bureau permanent, plus étoffé en équipe de suivi. »

Il reste l’épineuse question des frondeurs exclus du PAIGC dont le retour dans leur famille politique se heurte encore aux caciques du parti. « Pousser les 15 et les autres du PAIGC à retrouver l’unité de la famille de PAIGC. Parce que tout le monde nous a dit ici, en Guinée-Bissau, que tout est à l’origine des divisions au sein du PAIGC », commente Naby Youssouf Bangoura.

A LIRE >>  L'université de Galatassaray d'Istanbul honore le Président Alpha Condé

Les chefs d’Etats ont posé les jalons d’une solution de sortie de crise, dont la réussite dépendra des Bissau-guinéens eux-mêmes.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.