Guinée : des décisions de justice influencées par le pouvoir politique

JUSTICE EN GUINEE : Le Comité de pilotage du programme d’appui à la  réforme de la justice a tenu sa première réunion mercredi  dans un réceptif  hôtelier de Conakry. Les ministres de la Justice, de l’Intérieur et des Droits de l’Homme ont pris part à l’exposé des experts qui travaillent sur le plan de réforme.

L’occasion était donc propice de parler sans détour des points faibles de la justice guinéenne : des infrastructures en piteux état, des juridictions éloignées des justiciables, du personnel pénitentiaire à qualifier, des détentions prolongées, des décisions de justice influencées…Sur ce dernier mal qui persiste en dépit de l’amélioration des conditions de vie des magistrats, le ministre de la Justice a menacé de sévir au moment opportun.

 

« C’est vrai, les magistrats subissent des pressions politiques et même religieuses. Il y a des députés de la Mouvance présidentielle, mais aussi de l’opposition, qui mettent de la pression sur les magistrats. Ils sont des deux camps, mais je les dénoncerai au moment venu », a indiqué  Me Cheik Sako alors qu’il réagissait à une remarque de son collègue des Droits de l’Homme et des Libertés publiques sur les pressions politiques, religieuses et sociales sur les magistrats.

Même s’il est amer contre ceux qui influencent les magistrats, Me Cheik Sako pense que les robins devraient résister à ces pressions dès lors qu’ils ont leur statut particulier et tous les avantages qui en découlent.

« J’attends les magistrats au tournant, vous avez votre statut, vous devez rester fermes  devant les pressions  », a prévenu Me Cheik Sako.

 

Il faut signaler qu’avec ce Programme d’appui à la réforme de la justice (PARJU) – financé par le 10ème  Fonds d’Investissement de l’Union européenne  –, le gouvernement entend obtenir une justice moderne avec des acteurs bien formés ; des infrastructures améliorées, un mécanisme de fonctionnement judiciaire professionnalisé ; une administration pénitentiaire modernisée…

Durant cette première réunion décisive du Comité de pilotage, le ministre d’Etat et Garde des sceaux a invité les acteurs du projet à s’activer sur le terrain pour l’aboutissement  de ce programme.

 

source: guineenews.org

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.