Guinée : Des journalistes violentés au tribunal de première instance de Dixinn
violence policière en Guinée
violence policière en Guinée

Guinée : Des journalistes violentés au tribunal de première instance de Dixinn

Des journalistes violentés au tribunal de première instance de Dixinn, à l’occasion de la deuxième journée du procès de l’opposant Ousmane Gaoual Diallo, accusé d’offense au chef de l’Etat et de menaces contre trois hauts cadres de l’Etat et du parti au pouvoir.

Mohamed Valek Touré, reporter à Espace TV Guinée a été sévèrement maltraité, ses habits déchirés et ses biens retirés par les agents des forces de l’ordre.

C’est ce que rapporte cette vidéo de notre conseurs Kadiatou Dalein Dalein Balde de Guineematin.com

Ce regime montre chaque jour sa haine contre les journalistes.

Le procureur dit de me ligoter devant tout le monde…

Quelques heures au part avant il donnait son avis sur l’interdiction d’accès des journalistes au procès de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo au tribunal de première instance de Dixinn, ce jeudi 11 août 2016.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Cérémonie de remise de tables-bancs au lycée Elhadj Oumar Tall.

Cérémonie de remise de tables-bancs au lycée Elhadj Oumar Tall.

Cérémonie de remise de tables-bancs au lycée Elhadj Oumar Tall. DINGUIRAYE RÉFLEXION ACTION vient au …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.