votre espace publicite 2018

LES GUINEENS SONT AUX URNES CE DIMANCHE 04 FEVRIER 2018 POUR ELIRE LES CONSEILLERS MUNICIPAUX.

LES GUINEENS SONT AUX URNES CE DIMANCHE 04 FEVRIER 2018 POUR ELIRE LES CONSEILLERS MUNICIPAUX.
5 (100%) 1 vote[s]

Conakry, le 4 Février 2018 – Très tôt ce matin, les Guinéens ont commencé à rallier les bureaux de vote. 7 heures à Ratoma centre, forte affluence des électeurs par endroits. Devant les bureaux de vote, de longues files d’attente sont visible.

De Lambandji en passant par Nongo secteur Koumbassaya, les électeurs regagnaient les bureaux de votes. Interrogés, les Présidents des bureaux rassurent que le vote se déroule globalement sans problèmes. A Kipé Dadia, des électeurs rencontrés visiblement satisfait se réjouissent de la possibilité qui leur est offerte d’élire leurs représentants locaux et de participer ainsi à la concrétisation de la démocratie en Guinée.

Sur l’axe Enco 5 Bambeto, l’affluence est normale et les électeurs à cet endroit précis espèrent que le choix des populations sera pris en compte. De tous les endroits visités, il n’y a pas d’incidents majeurs. Et comme dans les précédents bureaux de vote, la présence des forces de l’ordre et aussi le respect des instructions données par la CENI et le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation est notoire.

Dans la commune de Dixinn précisément au bureau de vote N°6 du quartier Landréah Télico, la présence de tous les membres de bureau (Président, Vice-Président, Secrétaire et Assesseurs), force de sécurité de l’USSEL et autres représentants de partis politiques était constatée. Ces derniers assurent de la bonne tenue du scrutin.

En somme, dans les communes de Ratoma et Dixinn, le scrutin se déroule dans le calme total et la CENI à travers les représentants installés dans les bureaux de vote s’active à veiller au respect et à la satisfaction des populations comme le prévoit la loi électorale.

A LIRE >>  FOOT: MORT DU CAMEROUNAIS PATRICK EKENG APRÈS UN MALAISE SUR LE TERRAIN



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.