HISTORIQUE DU PORT DE CONAKRY
GUINEE-PORT-FEATURE
A photo taken on October 4, 2012 shows Conakry's container port, where the French group Bollore, which manages the facility, recently inaugurated two new container storage platforms. AFP PHOTO / CELLOU BINANI / AFP PHOTO / CELLOU BINANI

HISTORIQUE DU PORT DE CONAKRY

Pour quoi le Port Autonome (PAC) a été créé, par le Président Ahmed Sékou Toure ? Et c’est quoi le PAC ?
En signant l’acte de naissance du port de commerce de Conakry en 1895, le lieutenant français Noël Ballay, Gouverneur de la colonie de Guinée Française de l’île forestière de Tombo devenue Capitale par la suite, avait mesuré la portée du commerce transatlantique pour la France.

A partir de cette période, les transports maritimes en tant qu’instrument utilisés par la colonisation se sont développés et ont joué un rôle de premier plan pour l’évacuation des ressources naturelles de la Guinée vers la ‘métropole’ Française.
En 1929 fut lancée par l’Administration coloniale, le premier programme de grands travaux du Port de Conakry.


Ce programme couvrira la décennie 1929-1939.
En 1938, le port de Conakry disposait de 3 postes à quai et son trafic était de 180.000 tonnes de marchandises par an.
A cette époque déjà, Conakry était avec Dakar le seul Port d’AOF à posséder des quais en eau profonde.
En 1955, le Port de Conakry disposait alors de huit (8) postes à quai pour recevoir les navires long courrier (y compris le quai de Kassa) et avait enregistré un trafic annuel de 1,5 millions de tonnes.
De l’indépendance en 1958 jusqu’en 1981, le Port n’a connu aucun autre aménagement.
L’état de dégradation poussée des installations entraînant un faible niveau des opérations portuaires et une baisse drastique de la fréquentation du port par les armements, a amené les pouvoirs publics d’alors à solliciter en 1981 l’assistance technique de la Banque mondiale et du Gouvernement Allemand pour préparer des études de faisabilité et d’ingénierie et un plan directeur pour le développement du Port.
A travers un financement de l’IDA (Banque mondiale), de la GTZ et de la KFW (Allemagne) le bureau d’ingénieurs Conseils (Lackner et Partner) a été choisi.
Suite aux études faites par ledit bureau d’Ingénieurs Conseils, une réorganisation des activités portuaires autour d’un acteur unique a été proposée. Le Port Autonome de Conakry a été ainsi créée suivant le Décret N°050/PRG/82 du 22 Juin 1982 après démantèlement de quatre entreprises ou Administrations d’Etat qui se partageaient le secteur portuaire. Il s’agit de :
• L’Office Maritime : Pour les travaux techniques d’aménagement et de construction
• L’ENTRAT (Entreprise de Transport Routier, d’Acconage et de Transit)
• La S.N.G (Société Navale Guinéenne) : Pour le cabotage et les armements
• L’Administration Générale du Port : Pour la coordination de l’administration.
Si vous avez bonne lecture vous vous rendrez compte que le “ Le PAC” est et demeure un Outil de Gestion.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L'UFDG

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L’UFDG

COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION NATIONALE DE L’UFDG Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !