Intégralité du discours de Monsieur Damantang Albert Camara, Ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, à la 104e session de la Conférence Internationale du Travail.

Intégralité du discours de Monsieur Damantang Albert Camara, Ministre de l’Enseignement Technique de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail, à la 104e session de la Conférence Internationale du Travail.

Madame la Présidente ;

Monsieur le Directeur Général du BIT ;

 

Honorables invités, mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions Internationales

Distingués Délégués

Honorables invités, 

Mesdames et Messieurs ;

 

Vous me permettrez d’exprimer ma déférente considération à Madame la Présidente ainsi qu’aux membres de son bureau pour votre brillante élection à la présidence de notre session.

Ma délégation et moi-même restons assurés que, sous votre conduite, la présente session, sera couronnée de succès.

Veuillez également recevoir les salutations chaleureuses des autorités de mon pays et plus particulièrement celles du Professeur Alpha CONDE, Président de la République, Chef de l’Etat.

 

Madame la Présidente ;

Mesdames et Messieurs ;

 

Le cadre précieux de concertation qu’offre cette année encore, l’OIT à ses états membres intervient dans un contexte ou le monde continue à être frappé par une crise économique des plus aigues dont les répercussions sont des plus désastreuses.

C’est à ce titre que ma délégation apprécie les points inscrits à l’ordre du jour et remercie le Conseil d’Administration ainsi que le Directeur Général et ses experts pour la qualité des documents élaborés et proposés à la discussion.

 

Madame la Présidente ;

Monsieur le Directeur Général du BIT ;

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs ;

Les rapports du président du Conseil d’Administration et du Directeur Général du BIT, attestent des progrès accomplis par notre organisation et de la nécessité de poursuivre les efforts engagés, notamment dans les domaines de la promotion et du suivi de la déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Les points suggérés sur les petites et moyennes entreprises révèlent qu’elles sont un véritable moteur de la création d’emplois, bien que formant un secteur très hétérogène.

 

C’est pourquoi, nos gouvernements devraient développer des politiques spécifiques de soutien aux PME, qui s’appuieraient sur une différenciation plus affinée des différentes entreprises classées dans cette catégorie.

Parallèlement, nous devons maintenir le soutien apporté aux micros entreprises, car celles-ci procurent des revenus et des moyens de subsistance là où l’emploi salarié ne suffit pas.

 

Madame la Présidente ;

Monsieur le Directeur Général du BIT ;

Honorables invités, mesdames et Messieurs.

 

La transition de l’économie informelle à l’économie formelle, est un sujet qui touche des milliers de travailleurs et travailleuses dans le monde et qui est très pertinent pour de nombreux pays, notamment ceux en voie de développement. A ce titre, les instruments appropriés de l’OIT et des nations unies doivent permettre des avancées majeures sur cette question.

Ma délégation approuve également la vision et les perspectives exprimées dans le rapport du Directeur Général sur la question récurrente de la protection sociale car elle atteste une fois encore l’importance des objectifs de l’OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable.

Aujourd’hui nous sommes heureux d’annoncer que notre pays, prenant en compte cet impératif, a mis en place la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale des Agents de l’Etat (CNPSAE) et l’Institut National d’assurance Maladie Obligatoire (INAMO) et qu’il est en phase de se doter d’un Conseil National du Dialogue Social (CNDS)

Voilà exposé dans les grandes lignes les points de vue et les démarches envisagées dans mon pays sur ces importantes questions de discussion.

 

Madame la Présidente ;
Monsieur le Directeur Général du BIT ;
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs ;

 

Malgré les efforts considérables de mon pays pour promouvoir la libre entreprise et la libéralisation des facteurs et des mécanismes économiques de base pour la croissance, les capacités de l’Etat sont restées insuffisantes, surtout, dans un contexte où depuis 2014, le pays est confronté à l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus EBOLA.

 

Cette épidémie a sapé notre économie dans son ensemble avec des effets pervers sur les PME/PMI et le secteur informel.

C’est le lieu, Madame la Présidente de saluer et remercier le BIT et la communauté internationale ainsi que les pays amis qui jouent un rôle déterminant aux côtés des guinéens pour éradiquer cette maladie et préparer la phase post-Ebola.

 

Nous sommes sensibles à l’effort du BIT, qui s’est d’ores et déjà matérialisé par la mission de haut niveau qui vient de séjourner en Guinée afin dévaluer des mesures concrètes d’accompagnement post-Ebola. Soyez-en remerciée.

 

Madame la présidente,

Mon pays, préoccupé par les graves crises politiques et humanitaires qui frappent les populations du monde, lance un appel à tous les pays épris de paix et de justice à agir plus solidairement en faveur d’une paix juste et durable en Afrique, au moyen orient et partout ailleurs.

 

C’est sur cette note d’espoir, de voir chaque mandant concerné par ces question, jouer un rôle fondamental dans le renforcement et la promotion des sujets ainsi débattus le long de ces deux semaines de durs et passionnant labeur, que je termine mon propos en vous réitérant mes remerciements.

Damantang Albert Camara

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Grande réunion préparatoire du match Guinée vs Tchad

Grande réunion préparatoire du match Guinée vs Tchad Des représentants du Ministère des Sports, de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !