Invitation de Sékoutouréya : le chef de file partira ou pas ? (Réponse)

    0
    Mode nuit

    Apparemment ce serait une question de polichinelle. Selon un proche du chef de file de l’opposition, « difficilement quelqu’un peut décliner une invitation du Chef de l’Etat ».

    Des formalités à remplir ? Sûrement oui. D’abord la rencontre avec le conseil politique de l’Ufdg ensuite aux responsables des autres formations de l’opposition. Si tout se passe bien, l’H. Cellou Dalein Diallo, entend se référer à ces différents niveaux avant de rencontrer le Président de la République.

    Il est également imaginable que Dalein se réfère à d’autres conseillers et responsables non cités ici pour affiner sa stratégie lors des échanges qu’il aura à Sékoutouréya.

    Ira-t-il seul, se fera t-il accompagné, la manifestation du jeudi sera-t-elle décommandée ?
    Si aucune réponse n’est connue pour les deux premières interrogations, il est « certain que l’opposition maintiendra sa manifestation du jeudi », selon notre interlocuteur.

    Cette rencontre Alpha Condé-Cellou Dalein, est une volonté dictée par la  situation socio-politique du pays qui prévaut depuis la publication par la CENI du chronogramme électoral fixant la présidentielle en octobre avant les locales.

    D’ailleurs, le communiqué de la présidence est clair. Il s’agit «  des échanges portant sur la situation socio-politique nationale ».

    Si pour l’heure, il est imprudent de parier sur les résultats de ce tête-à-tête de haut niveau, son mérite sera d’avoir eu lieu. En suite, son impact sur la situation du pays. Bien entendu que tous les pronostics s’accordent sur un fait. La date de la présidentielle ne souffrira pas de modification sauf si le locataire de Sékoutouréya accepte l’ouverture d’une transition avec ses nombreuses inconnues.

    Cependant, des points à négocier, il n’en manquera pas aux deux acteurs. Chacun ayant le dos au mur et poussé par des extrémistes tout bord parfois contre l’intérêt général.

    A ce rendez-vous, le souci majeur d’Alpha Condé sera de montrer sa bonne foi à son adversaire qu’il va demander de suspendre les manifestations en attendant la présidentielle. Même si pour l’heure, aucun des objectifs visés par l’opposition ne semble avoir été obtenu. A savoir : faire « partir Alpha ou le fléchir ».

    De l’autre, Cellou Dalein, pourrait introduire non pas simplement des revendications politiques pour exiger la tenue des élections locales avant la présidentielle mais d’autres préoccupations qui étranglent sa famille politique. Le dossier des détenus politiques et les exilés sans oublier sa propre  situation de chef de file.

    A ce niveau d’ailleurs les couleurs sont annoncées. Cellou Dalein se plaint. Depuis le vote de la loi en fin 2014, rien n’a été fait. Aucun privilège ni aucun avantage lié à la fonction ne semble avoir fait l’objet d’application.

    Mais du côté des populations, une exigence semble être la mieux partagée. Le maintien de la paix dans la cité et l’engagement des acteurs politiques à proscrire la violence, quoi que soumis aux déshydratas des extrémistes des deux bords.

    Quant à la communauté internationale, cette rencontre constitue un véritable test pour les deux acteurs. Le premier à provoquer le clash, pourrait se retrouver sur le banc des accusés avec toutes les conséquences.

    Baldé Abdallah pour Aminata.com
    Tél : +628 089 845
    Mail : monmailbalde@gmail.com


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.