La mascarade juridico-financière des vendus de la République! Par Habib Marouane
Habib Marouane Camara Journaliste.
Habib Marouane Camara Journaliste.

La mascarade juridico-financière des vendus de la République! Par Habib Marouane

La mascarade juridico-financière des vendus de la République!
C’est un spectacle politique désolant et déshumanisant qu’offre la partie malsaine du corps politico-élitiste et affairiste flanqué au sommet de l’appareil directionnel du pays.
Brader ses valeurs est devenu monnaie courante dans le landerneau politique guinéen.
La liberté et la dignité n’ont pas de prix. Mais dans mon pays, c’est bien le contraire. On peut acheter des consciences à bon prix et sans éprouver la moindre difficuté. Ils ont le don naturel ces politicards et sont savamment outilés pour se bazarder. Ils font fi de la morale. Ils enterrent leur dignité, baffouent nos principes et affluent de manière éffrenée vers un enrichissement rapide. Ces bandits de vendus, ne servent qu’entretenir la terreur politique et ouvrent la porte à tous les excès de débordements y compris, des coups d’État constitutionnels dans le seul but égoïste d’assouvir leur sale besogne. Comme l’a dit, Jean François Rabelais: “ sciences sans conscience, n’est que ruine de l’âme”.
Ils sont sur un projet funeste qui consisterait à dépouiller notre patrimoine démocratique de toute sa saveur. Pour leurs indeminités, ces putchistes sans coeur ni foi, et qui n’ont de qualités exceptionnelles que l’hypocrisie et le mensonge, veulent conduire la République vers l’abîme.
Ces ravisseurs de la démocratie et en grands prédateurs des libertés, travaillent dans l’absolu sécret de la discrétion à donner un coup de poignard très cruel contre notre jeune démocratie.
La réalité révoltante est que bizarremment, perdure un crime financier dans une opacité la plus douteuse avec ces escrocs politiques.
La nouvelle Constitution est une machine à sou. On sort de gros chequier pour s’assurer l’allégeance des mercenaires du droit afin qu’ils mettent leurs crachats parasiteux pour salir notre texte fondateur avec des accrobaties juridiques.
Conscients de leur clairvoyance tordue, ces tortionnaires ont compris que c’est maintenant ou jamais, l’ultime moment de gagner l’argent est de rallier le camp de ceux qui offrent le mieux. L’argent est le nerf de tous ces zig-zag juridiques.
Pourquoi face à ce péril collectif, nos sages jouent à l’aveugle et réfusent de voir le déluge venir? Ont-ils été appâtés et jusqu’à mordre à l’hameçon? Leur silence, est un mystère historique et très étonnant. Car, pour qui connait bien l’adage africain qui dit, “ mieux vaut un village sans jeunes, que de vivre sans sages”. Peut-être qu’ils seraient aussi devenus des pêcheurs en eau trouble? C’est bien possible, dans un état de misère atroce, la sagesse devient une utopie et la dignité un défi.
Bon, on ne doit pas être surpris, connaissant bien l’assertion de Jean Bayard, “ l’Afrique, c’est la politique du ventre”.
C’est triste et révoltant. Mais, cela ne doit pas être un prétexte pour nous désarmer de courage et de tenacité. Soyons jusqu’auboutiste et on triomphera des ennemis de la République.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo

Le combat pour l’alternance nous interpelle tous

Guinée : Tentative d’enlèvement de ma personne, séquestration de Cellou à son domicile, agression du …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !