Accueil » Nouvelles des Regions » Labé : des mesures concertées pour une fluidité de la circulation

Labé : des mesures concertées pour une fluidité de la circulation

Les responsables de la commune urbaines de Labé viennent d’organiser une rencontre entre  les responsables du syndicat des transporteurs de la préfecture de la localité, les autorités communales et policières. Objectif, prendre des mesures concertées pour une fluidité de la circulation  dans la ville de Labé, a-t-on appris.

Dans son intervention, El hadj Maladho Zawiya secrétaire général du syndicat des transporteurs de Labé a dit que la réussite de cette action va dépendre du niveau d’implication des services de sécurité qui selon lui doivent s’investir pour dégager les emprises.

 

Avant d’inviter  les populations au civisme et au respect du code  de la route, il a affirmé que  cette fois-ci il faudra réprimer pour rendre la circulation fluide dans la ville de Labé.

De son côté, le commandant Ousmane Bah de la garde communale  a fait savoir que cette anarchie s’explique par l’occupation fantaisiste de la voirie par des étalagistes et le stationnement de façon désordonnée des camions et des moto-taxis.

 

Après avoir reçu le feu vert des autorités,  la police a commencé de déguerpir les occupants de la chaussée mais ces derniers n’entendent pas cela de cette oreille.

En attendant que cette action ne soit une réalité, se frayer un chemin dans le centre ville de Labé devient un casse tête pour les usagers.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

+224 622 30 49 42

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  Coyah : une fille de 15 ans violée par deux inconnus

À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*