L’Afrique comme illustre sa carte géographique est un véritable point d’interrogation (?); mais, elle ne se questionne pas.

0 66
Rate this post

L’africain a été à la fois, victime et complice aussi bien de l’esclavage, la traite négrière, la colonisation que le néocolonialisme et le pillage économique du continent africain par l’occident. C’est un fait !

En réalité; on est généralement pas très loin de ce qui nous arrive. Mais, très souvent, s’il s’agit d’un bonheur; on se l’approprie en se l’attribuant.

Par contre, s’il s’agit d’un malheur, d’une douleur ou d’un manquement; on est souvent prompt à chercher un coupable désigné en se dédouanant de toute responsabilité.

Cette attitude est culturellement africaine; face à la réalité, à l’évidence; on préfère faire la fuite en avant, nier, se distancier, se disculper ou parfois, occulter au lieu de reconnaître, d’assumer et l’affronter pour améliorer le futur.

Admettre son tort, son erreur est un préalable à la repentance, à l’autocritique et à l’auto-correction.

Sow Boubacar, Fribourg (CH).

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  Création du Parc national du moyen Bafing

Leave A Reply

Your email address will not be published.