Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

Après trois jours de séance de travail  à la COP21 à Paris, Le président Alpha Condé  s’est envolé ce mercredi pour Johannesburg, la capitale sud d’africaine. Le président guinéen participe au sixième sommet sur la coopération sino-africaine (Focac).

 

Le président d’Afrique du Sud Jacob Zuma  reçoit  vendredi 4 décembre le premier partenaire économique de l’Afrique,  le président chinois Xi Jinping et trente cinq chefs d’Etat africains.

Au programme des discussions : l’avenir des investissements chinois sur le continent après des années de relations économiques au beau fixe.

Ce sommet se tient dans un contexte où la chine est de plus en plus présente en Guinée à travers le barrage de Kaléta, Chinalco dans le projet Simandou et d’autres entreprises de construction d’infrastructures routières, immobilières, hôtelières, etc.

Au courant de cette décennie, le pays de Mao a fait plusieurs dons importants comme la construrtion du Palais Sekoutouréyah, l’hôpital sino-guinéen de Kipé, le Stade de Nongo.

Ainsi, la Chinse s’avère un partenaire privilégié du gouvernement guinéen  dans le cadre du bouclage du financement du second projet énergétique « Souapeti ».

Récemment la chine avait également annoncé l’octroi  de 117 millions de dollars d’aide pour les pays d’Afrique de l’Ouest touchés par le virus Ebola et envoyé du personnel médical par centaines en Guinée.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  En dehors de la mise en place du Comité d’Organisation appelée le COCAN 2023 et ses commissions spécialisées, pratiquement, rien n’a été fait dans la perspective des préparatifs de la compétition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.