Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

Le président guinéen Alpha Condé a créé vendredi par décret une unité de sécurisation des élections présidentielles, qui se tiendront le 11 octobre prochain, a annoncé la radio nationale.

Cette unité spéciale est placée sous l’autorité de la Commission électorale nationale indépendante (CENI, chargée d’organiser les élections politiques en Guinée). Le rôle principal de cette unité spéciale est d’assurer la sécurité de la population, des bureaux de vote ainsi que des candidats avant, pendant et après le scrutin du 11 octobre, et ce sur tout le territoire national.

De même, les agents de l’unité sont chargés de sécuriser l’investiture du futur président de Guinée qui sera élu au terme d’élections libres et transparentes, précise le décret présidentiel.

Cette unité de sécurisation comprend plusieurs milliers d’hommes, dont des gendarmes et des policiers ayant des compétences en matière électorale.

Pour le bon fonctionnement et la coordination de cette unité de sécurisation, le Général Ibrahima Baldé, haut commandant de la gendarmerie nationale, et le directeur général de la police nationale Mohamed Garé ont été respectivement nommés commandant et commandant adjoint.

Le président de la CENI, le ministre de l’Administration du territoire, le ministre délégué à la Défense ainsi que celui de la Sécurité ont été invités pour l’application du décret.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Non à 3 mandat pour Alpha Condé : Le FNDC prend acte de la position exprimée du député Sékou Benna Camara

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.