Le scrutin du 11 octobre s’est passé dans des conditions qui font honte a la République

    0
    Mode nuit

    Guinee politique : Dans un long entretien, Aliou Bah, directeur de campagne du candidat Dr Faya Millimouno, et également leader du Bloc Libéral ((BL) a analysé le déroulement du scrutin du 11 octobre, dénoncé la fraude dont son parti a été victime, ainsi que sa requête.

     

    « Le scrutin du 11 octobre s’est passé dans des conditions qui font honte a la République car c’est un énième rendez- vous manqué avec l’histoire. Pendant tout le long de la préparation de cette élection, la loi et le code électoral ont été considérés comme un encombrement pour faire prévaloir les instructions, les consignes et les injonctions. C’est un déni de démocratie. Cette situation était prévisible d’autant plus qu’elle est le résultat d’une longue entreprise de mensonge, de manipulation et de fraude organisé par les ingénieurs de la fraude électorale recrutés à coup de millions de dollars. La CENI, la HAC, la cour constitutionnelle, l’administration centrale et locale, les forces de sécurisation du scrutin, chacun devait y jouer sa partition. Je crois que le candidat Alpha Condé qui est le maître d’ouvrage de toute cette mascarade doit s’en réjouir et se préparer à les récompenser tous. Ne disait il pas d’ailleurs, je le cite : « en Guinée plus le mensonge est gros, plus les gens y croient ? ». Mais en attendant c’est la Guinée qui a perdu et le rêve démocratique de son vaillant peuple qui est menacé.

     

    Au BL, nous pensons que les résultats du scrutin ne reflètent en rien les choix des guinéens tellement que le crime électoral est flagrant et a été commis au grand jour avec des grands témoins en plus qu’on appelle communauté international avec des prises de positions contradictoires et incompréhensibles qui ne vont pas dans le sens de l’intérêt de notre démocratie. Sans compter que certains parmi ces acteurs criminalise le droit en assimilant de façon subtile l’appel à la manifestation à un appel à la violence comme si le législateur guinéen s’était trompé en mettant dans notre constitution l’article 10. Alors que chacun sait qui est le boucher et qui est la victime dans le jeu politique guinéen.

     

    Le score du BL est loin de correspondre au potentiel électoral réel dont nous disposons aujourd’hui. Nous avons bénéficié du vote le plus transversal de ce scrutin, le message le plus clair, le discours le plus pertinent et le mieux compris par nos compatriotes. Nous n’avons acheté aucune conscience, nous n’avons ni manipulé ni intimidé, tous ceux qui on voté pour nous l’ont fait par conviction. Ceci démontre que le vote utile est possible en Guinée et qu’on pas besoin d’être riche pour conquérir l’électorat. C’est une preuve de maturité.

     

    Nous comptons engager un recours auprès de la cour constitutionnelle pour confirmer notre demande d’annulation de ce scrutin de la honte. Nous disposons de toutes les preuves et les arguments nécessaires si celle ci est disposée à dire le droit. Notre dossier est impeccable et nous métrons cette institution face a ses responsabilités et face a l’histoire.

     

    L’avenir du Bloc libéral se confond avec celui de la Guinée nécessairement. C’est pourquoi nous mesurons l’ampleur de la responsabilité que nous devons assumer et les enjeux en perspectives pour nous projeter avec plus de maturité et de sérénité. Le combat pour la démocratie ne se gagne en un jour. C’est une lutte noble qui se fait de façon minutieuse avec la tête pas avec le cœur. Nous entendons tirés les leçons de tout ce qui s’est passé et éventuellement corrigé les insuffisances et œuvrer a renforcer les structures du parti en vue des échéances futures. Ceci avec la majorité des jeunes de Guinée qui font du BL le parti de la rupture et du renouveau politique. »

     

    source guineenews.org


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.