L’habituelle condamnation de principe de l’Union Africaine n’y change absolument rien.

0 65
Rate this post

Même lorsque les peuples ne disent rien, même lorsqu’ils n’ont pas les moyens de s’exprimer librement , même lorsque leur volonté n’est pas souvent prise en compte ou que les résultats issus de referendums factices ne traduisent pas fidèlement leur volonté, Ils ont tous, dans leur for intérieur, un besoin de changement, d’alternance politique.

Ils profitent de certaines occasions ou circonstances pour exprimer sans ambiguïté cette volonté.

Profitant de la situation qui prévaut aujourd’hui dans leur pays, ce sont des milliers de Zimbabweens y compris parmi ceux qui soutenaient le Président Robert Mugabe qui demandent aujourd’hui le depart de ce dernier.

L’habituelle condamnation de principe de l’Union Africaine n’y change absolument rien.

 

Mohamed Traoré Batonnier de l’ordre N. Avocat de Guinée

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


A LIRE >>  La CENI reporte les communales au 18 décembre 2016

Leave A Reply

Your email address will not be published.